La saison 2017 est terminée !

L’automne est déjà bien installé à Tadoussac, les voiliers ont quitté la marina pour rejoindre la cale sèche et bientôt ce sera au tour du Bleuvet de se préparer pour l’hiver.

Du côté de l’équipe en mer, la saison aura été encore une fois bien mouvementée. Juin a commencé par la relocalisation du béluga de Nepisiguit, qui n’a pas encore été revu depuis. A suivi la préparation du terrain du projet de la tour d’observation de la baie Sainte-Marguerite. Nous avons reçu des chercheurs d’Alaska à bord du Bleuvet puis, pour une deuxième fois, notre équipe est allée accompagner des collègues de l’Alaska sur un projet de biopsie de la population de béluga de Cook Inlet. La saison s’est close avec le projet sur la bioaccumulation et les effets des contaminants dans le gras des bélugas, nécessitant le prélèvement de biopsies.

Au travers de tout ça, nous avons poursuivi pour notre 33e saison en mer notre programme régulier de suivi de la population du béluga du Saint-Laurent par photo-identification. Ce travail nous mène aux quatre coins, ou presque, de l’aire estivale du béluga et chaque journée est différente de la précédente. L’heure de départ est le seul paramètre connu (encore là…), le secteur étudié dépend des conditions météorologiques et des secteurs visités dans les jours précédents. Nous ignorons quand nous verrons nos premiers bélugas, sur quel type de troupeau nous allons tomber, quels individus nous allons reconnaitre ou si nous allons être les témoins d’une scène inhabituelle qui nous permettrait d’en apprendre un peu plus sur la vie de ces animaux. Chaque jour représente donc un éventail de possibilité dans ce travail qui est vital pour obtenir un historique de vie des animaux et un portrait détaillé de la population.

Parmi les journées marquantes de la saison, nous nous souviendrons des troupeaux avec plusieurs nouveau-nés, ainsi que du troupeau de 120 bélugas étendus sur plusieurs kilomètres, des scènes de chasses aux poissons juste sous la surface de l’eau et, bien évidemment, de la rencontre pour la deuxième année consécutive d’un narval nageant parmi les bélugas.

À bord du Bleuvet, nous avons aussi reçu la photographe berlinoise Gundula Friese, qui a pu mettre en images le travail de l’équipe. Voici quelques-unes de ses photos.

Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM, photographie des bélugas tandis que Michel Moisan, derrière, observe le groupe.
Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM, photographie des bélugas tandis que Michel Moisan, derrière, observe le groupe. © Gundula Friese
Des mémos verbaux permettent de donner un contexte au contact (rencontre) avec un béluga ou un groupe de bélugas.
Des mémos verbaux permettent de donner un contexte au contact (rencontre) avec un béluga ou un groupe de bélugas. Sur la photo: Michel Moisan. © Gundula Friese
Timothée Perrero avec ses jumelles
Le travail de terrain est toujours plus agréable sous le soleil. Ici, Timothée Perrero. © Gundula Friese
Prélèvement de biopsie sur des bélugas.
Le prélèvement de biopsie a toujours des airs impressionnants, même si, au final, un échantillon d'à peine quelques millimètres sera prélevé grâce au dard attaché à la carabine. © Gundula Friese
Timothée Perrero conduit le Bleuvet, le bateau de recherche du GREMM depuis 28 ans.
Timothée Perrero conduit le Bleuvet, le bateau de recherche du GREMM depuis 28 ans. © Gundula Friese

Au cours des prochains mois, l’équipe étudiera les photos et même les séquences vidéo de drone prises au cours de la saison de terrain. Nous vous partagerons les plus belles images d’ici notre retour sur l’eau.

Carnet de terrain - 19/10/2017

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Avec les visiteurs… au Centre d’interprétation des mammifères marins en période de COVID-19

Qu’elles se déroulent sur l’eau ou sur la terre, les activités de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur…

|Carnet de terrain 9/9/2020

Avec les bélugas… photographiés de la rive

Depuis 8h le matin, l’assistant de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), Mathieu Marzelière,…

|Carnet de terrain 3/9/2020

Tout ce qu’il y a dans un nom : étudier les cris des bélugas sauvages

Par Valeria Vergara, chercheuse affiliée à Ocean Wise Ce billet a d’abord été publié sur le blogue d’Ocean Wise en…

|Carnet de terrain 24/8/2020