Les baleines à dents ont la capacité d’émettre des sons qui vont refléter les objets et les organismes qui se trouvent autour d’eux. Ces sons, qui voyagent très rapidement dans l’eau, rebondissent un peu partout. En rassemblant les échos de ces sons, elles obtiennent assez d’information pour voir sans leurs yeux.

Ce type de sonar biologique permet aux baleines à dents de naviguer et de chasser dans des eaux très sombres où la visibilité est mauvaise. Ce système de repérage est si précis que des dauphins dans un aquarium peuvent distinguer des objets de la taille d’un grain de maïs à 15 mètres d’eux!

Comment ça marche?

L’écholocalisation se déroule en deux temps : tout d’abord, l’animal émet des sons qu’il analyse ensuite. Les sons partent de la tête de la baleine et sont concentrés dans le melon, la bosse sur son front.

Lorsque le son percute un objet, il revient vers l’animal en passant à travers des tissus conducteurs du son situés dans la mâchoire inférieure. De là, il termine son chemin dans l’oreille interne (les baleines n’ont pas d’oreille externe !). Le cerveau traite ensuite l’information.

Dernière mise à jour : juillet 2019

Magazine

Quel est l’impact d’une collision sur la vie sociale d’un cétacé ?

Lorsqu'on évoque les impacts d'un accident entre un navire et un mammifère marin, on se concentre généralement sur les conséquences…

| 19/1/2021

De longues plongées pour les cétacés

Un des défis de l’observation des baleines réside dans les longues plongées des animaux. La vie des baleines se déroule…

| 14/1/2021

Des fossiles de baleines révèlent leurs secrets

Un fossile datant de l’époque de l’Oligocène a été étudié en Caroline du Sud en 2020 par une équipe de…

| 7/1/2021