À quoi joues-tu ?

Les cétacés ne jouent pas tous de la même manière! Il existe trois types de jeu chez les baleines: le jeu locomoteur, le jeu avec un objet et le jeu social. Les impressionnants sauts dans les airs des dauphins sont le parfait exemple du jeu locomoteur. Les petits rorquals du Saint-Laurent qui s’amusent dans les vagues des bateaux seraient aussi en train de jouer de cette façon.

Certaines baleines préfèrent jouer avec des objets. Les algues semblent être un jouet fort apprécié par les baleines noires et les rorquals à bosse : ils se roulent dans celles qui flottent en surface, les soulèvent avec leur tête ou leurs nageoires et les font glisser sur leur dos.

Chez certaines espèces de baleines, jouer rime aussi avec interactions sociales. Par exemple, dans la baie Sainte-Marguerite, dans le fjord du Saguenay, les jeunes bélugas jouent sous la surveillance de leur mère et des autres femelles du groupe. Quant aux épaulards, ils se lancent parfois une proie morte ou agonisante pendant un long moment avant de la consommer, un jeu pouvant paraitre macabre, mais ayant une fonction éducative importante pour les jeunes du groupe.

Pas que pour le plaisir

Les comportements de jeu chez les cétacés ne serviraient pas qu’à les divertir! Jouer leur permettrait de développer leur habileté à s’adapter à un environnement changeant et donc contribuerait à leur survie. De nombreuses hypothèses scientifiques soutiennent aussi que le jeu est bien plus utile qu’un simple divertissement : il permettrait de perfectionner les habiletés motrices des jeunes, de développer la capacité de résolution de problème, d’entretenir la structure sociale du groupe, etc.

Dernière mise à jour : juillet 2019

Magazine

Printemps 2022 : Une saison chargée pour le RQUMM 

Des petits phoques harcelés sur les plages, des carcasses de pinnipèdes retrouvés le long des rives, des petits rorquals qui s’aventurent à…

| 23/6/2022

Une drôle de coïncidence

Les bélugas ont su profiter pleinement de leur première journée de quiétude dans le fjord du Saguenay. De nombreux dos…

| 23/6/2022

De l’action près des côtes

Du petit marsouin commun au titanesque rorqual bleu : l'immense palette d'observation qu'offre le Saint-Laurent n'est pas réservée aux navigateurs. Les…

| 16/6/2022