Les dents

Le groupe des baleines à dents comprend les monodontidés (bélugas et narvals), les baleines à bec, les cachalots, les dauphins (dont les épaulards et les globicéphales) et les marsouins, pour un total d’environ 75 espèces. Les espèces de baleines à dents sont beaucoup plus nombreuses que les espèces de baleines à fanons.

D’une espèce à l’autre, le nombre de dents ainsi que leur forme varient grandement. Certaines espèces de dauphins ont plus de 160 petites dents. À l’autre extrême, les narvals ne possèdent que deux dents. Celle de droite est petite alors que celle de gauche, qui correspond à la défense caractéristique des mâles, pousse en torsade et peut atteindre 3 mètres.

De quoi sont faites les dents ?

Comme chez les autres mammifères, les dents des baleines sont constituées en majeure partie de dentine, aussi appelée ivoire, un tissu minéralisé à 75% qui contient aussi du collagène. Dans la ou les racines dentaires, la dentine est recouverte de cément, qui a une composition similaire aux os. Dans la couronne, la partie de la dent qui dépasse de la gencive, la dentine est recouverte d’émail, un tissu minéralisé à 95%.

Les couches de croissance de la dentine et du cément permettent parfois de déterminer l’âge des individus , comme on le ferait en comptant les anneaux de croissance d’un arbre.

À quoi servent les dents?

La réponse peut paraitre bien évidente: à manger! Cependant, ce n’est pas si simple. Les mammifères terrestres possèdent plusieurs types de dents spécialisées qui leur permettent de capturer des proies, de mastiquer ou de déchiqueter la nourriture. De plus, leurs dents du haut s’emboitent avec celles du bas, ce qui facilite la mastication.

Au contraire, les dents d’un odontocète sont très semblables entre elles et ne sont pas conçues pour s’emboiter, des caractéristiques qui en disent long sur leur mode d’alimentation. En effet, les baleines à dents attrapent leurs proies avec leurs dents et les avalent tout rond.

Toutefois, les dents ne seraient pas essentielles, puisqu’on a retrouvé des baleines dont les dents étaient tombées ou trop usées, ou encore dont la mâchoire était fracturée, mais qui pouvaient quand même s’alimenter. De plus, les femelles n’ont pas toujours de dents, notamment chez certaines espèces de baleines à bec, mais peuvent tout de même se nourrir convenablement.

Sur plusieurs espèces, on peut noter sur la peau la présence de marque de dents (rake mark en anglais). Les dents pourraient donc aussi servir à des activités sociales ou sexuelles.

Les baleines ont-elles des dents de lait?

Les humains ont deux générations de dents : les dents déciduales (du latin «tombant»), aussi appelées «dents de lait», et les dents permanentes. Ce phénomène appelé diphyodontie est spécifique aux mammifères. Cependant, les odontocètes font exception à la règle parmi les mammifères. Ils possèdent seulement une génération de dents qu’ils conservent toute leur vie.

Les fanons

Le groupe des baleines à fanons comprend quatre familles: les rorquals, les baleines grises, les baleines franches et les baleines pygmées.

De quoi sont faits les fanons?

Les fanons sont composés de kératine, une protéine qu’on retrouve aussi dans les poils, les ongles ou les cornes de certains animaux. Chaque fanon est formé de poils semblables à des moustaches pressés entre deux lames cornées. Les fanons sont accrochés perpendiculairement à la mâchoire. Ils poussent et s’usent continuellement. Comme les lames s’usent plus rapidement que les poils, ces derniers dépassent et s’entremêlent, ce qui permet à la baleine de s’alimenter par filtration.

Les fanons recèlent plusieurs secrets. Leur analyse permet aux chercheurs de découvrir le régime alimentaire d’une baleine ou d’étudier les variations de certains taux d’hormone.

À l’âge adulte, les fanons du rorqual bleu mesurent 1 mètre, ceux du rorqual commun et du rorqual à bosse 90 cm, et ceux du petit rorqual 30 cm. La baleine boréale a les plus longs fanons : ils dépassent les 4 mètres. En général, les fanons sont bruns ou noirs sauf chez le petit rorqual qui possède des fanons de couleur crème.

L'origine des fanons

Les premières baleines possédaient des dents, comme leurs ancêtres terrestres. Au fil du temps, certaines baleines ont commencé à s’alimenter par succion, en aspirant leurs proies avec leur langue. La perte des dents aurait laissé place à l’apparition de fanons sur la mâchoire, ce qui a permis l’alimentation par filtration chez les baleines. Encore aujourd’hui, des bourgeons dentaires apparaissent quand même au stade embryonnaire des baleines à fanons, sans que les dents se développent. C’est un vestige de leur ancêtre qui possédait des dents.

Bébé à fanons?

À la naissance, les baleineaux n’ont pas de fanons ou ont des fanons courts, ce qui facilite la tétée. Les fanons se développent lentement et commencent à être fonctionnels au moment du sevrage, entre 6 et 12 mois, selon les espèces. Pour les baleines grises, les nouveau-nés ont des fanons d’abord courts. Ils s’allongent rapidement vers six mois, l’âge du sevrage.

Magazine

Les grands rorquals à Cap-des-Rosiers

«Enfin notre première observation de 2020!», écrit une observatrice résidente de Cap-des-Rosiers, en Gaspésie. Le 29 mars, la matinée ensoleillée…

| 2/4/2020

COVID-19: des baleines dans votre salon

Quand on habite sur la Côte-Nord ou en Gaspésie près du Saint-Laurent, on peut toujours profiter du grand air et…

| 2/4/2020

Nouvelles mesures: impact de la COVID-19 sur la capacité de réponse aux urgences impliquant des mammifères marins

Afin de respecter les consignes gouvernementales en vigueur concernant la COVID-19, le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins (RQUMM)…

| 1/4/2020