Des petits trous, des petits trous, encore des petits trous!

À chaque fois que nous prenons la mer pour aller à la rencontre des bélugas, des tonnes des questions nous assaillent. En fait, le problème avec la recherche, c’est que plus on avance, plus on a de questions. C’est sans fin et c’est enivrant.

Au cours des deux dernières semaines, nous avons enrichi encore un peu notre album de famille. Quelques pages s’ajouteront aux histoires de Blanche, de Delphi et d’Annakpok. Quelques nouveaux individus feront probablement leur entrée au catalogue. Entre autres, deux bélugas tout blancs, mais avec de petites tailles, possiblement de jeunes mâles. Après vérification, ni un ni l’autre ne figuraient à liste des animaux biopsiés. Notre technicien en chefMichel, a profité de la rencontre pour leur prélever quelques milligrammes de peau et de gras, ce qu’on appelle une biopsie. La biopsie crée un petit trou qui disparaitra rapidement! L’échantillon en dira long sur les filiations génétiques de ces deux nouvelles figures de notre album de famille.

Chaque page d’histoire que nous ajoutons à notre étude initiée en 1985 nous révèle un nouvel aspect de la vie sociale des bélugas.

Préidentifications des semaines du 31 juillet et du 7 aout à partir du Bleuvet et de la tour de la baie Sainte-Marguerite

Dl1757 Blanche
Dl2505 Delphi
Dl0030 Athéna
Dl0169 Blanchon
Dl1396 Aquabelle
Dl1337 Atmosphère (pas vu depuis 2010)
Dl9051
Dl2135 (dernière observation en 2007)
Dl1551
Dl0079 Céline
Dl0594
Dl0393 Amalena
Dl2450 Néo
Dl0516 Annakpok
Dl2286 Miss Frontenac
Dl1628 Pure Laine

La liste complète des bélugas identifiés nécessite un travail d’appariement minutieux qui sera poursuivi après la saison de terrain.

Carnet de terrain - 17/8/2017

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Avec les visiteurs… au Centre d’interprétation des mammifères marins en période de COVID-19

Qu’elles se déroulent sur l’eau ou sur la terre, les activités de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur…

|Carnet de terrain 9/9/2020

Avec les bélugas… photographiés de la rive

Depuis 8h le matin, l’assistant de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), Mathieu Marzelière,…

|Carnet de terrain 3/9/2020

Tout ce qu’il y a dans un nom : étudier les cris des bélugas sauvages

Par Valeria Vergara, chercheuse affiliée à Ocean Wise Ce billet a d’abord été publié sur le blogue d’Ocean Wise en…

|Carnet de terrain 24/8/2020