La baleine noire de l’Atlantique Nord est une espèce de cétacé particulièrement vulnérable qui ne compte aujourd’hui que moins de 350 individus. Leur survie, qui ne tient qu’à un fil, est mise à rude épreuve par leur présence en eaux fortement industrialisées, et où l’activité humaine bat son plein. Leur destin, qui n’est pas encore scellé, dépendra de notre capacité à partager l’espace maritime avec ces géantes.

Les baleines noires – aussi appelées baleines franches ou baleines de Biscaye – sont dodues et assez lentes. Cela faisait d’elles des cibles de choix pour la chasse étalée sur plusieurs siècles, la chasse commerciale intensive les a ainsi menées au bord de l’extinction. Aujourd’hui, la dernière population de baleine noire de l’Atlantique Nord vit principalement le long de la côte Est des États-Unis et du Canada, et fait face à de nouveaux dangers: les empêtrements dans les engins de pêche et les collisions avec les bateaux. Depuis quelques années, les changements climatiques semblent modifier les habitudes des proies de la baleine noire de l’Atlantique Nord, entrainant un changement migratoire de l’espèce. Traditionnellement, celles-ci fréquentaient la baie de Fundy pendant l’été, territoire qu’elles ont commencé à délaisser depuis 2010 pour plutôt s’aventurer de plus en plus dans le golfe du Saint-Laurent. Ce changement de distribution s’est soldé par une soudaine hausse des mortalités.

Depuis 2017, 34 carcasses ont été retrouvées dans les eaux étasuniennes ou canadiennes. Une mortalité exceptionnelle que n’arrivent pas à compenser les rares naissances comptabilisées dans le même intervalle. Désormais, les baleines noires font l’objet d’une surveillance particulière et de mesures de protection spéciales. Cela suffira-t-il à sauver cette espèce au bord de l’extinction?

Tout au long de l’année 2022, retrouvez sur cette page l’actualité des baleines noires.

Dans nos archives, retrouvez les évènements des années 201720182019, 2020 et 2021.

Les empêtrements constituent la principale source de mortalité d'origine humaine chez les baleines noires de l'Atlantique Nord. © Fish and Wildlife Conservation Commission
Le veau de la femelle Infinity, mort suite à une collision avec un bateau en Floride © Fish and Wildlife Conservation Commission (Tucker Joen)/NOAA Fisheries permit 18786
Un haut taux de mortalité et un manque de naissances chez les baleines noires mettent l'espèce dans une situation précaire.© Fish and Wildlife Conservation Commission

Actualités 2022

De novembre à avril, les baleines noires de l’Atlantique Nord donnent naissance à leurs baleineaux dans les eaux chaudes de la Floride et de la Géorgie. Et, comme l’an dernier, la saison de mise bas a été bien remplie! Au total, 15 nouveaux petits ont été rapportés pour l’année 2022 en date du 28 mars, un bilan qui est particulièrement encourageant et qui contraste avec le faible taux de natalité de l’espèce enregistré entre 2017 et 2020.

Pour célébrer l’occasion, Baleines en direct vous invite à aller à la rencontre des nouvelles paires mère-veau de l’année!

Depuis 2017, des mesures spéciales sont mises en place chaque année pour protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord en eaux canadiennes. Le jeudi 10 mars, Pêches et Océans Canada a annoncé les mesures de protection qui seront mises en place cette année. Comme l’an dernier, plusieurs règlements, tels que l’imposition de limites de vitesse pour les navires ou bien la fermeture de certaines zones de pêche saisonnières, sont au menu.

Découvrez avec Baleines en direct un petit tour d’horizon des mesures prévues pour 2022!

Six amendes, totalisant 123 000 $, ont été imposées à des navires en 2021 pour non-respect des mesures visant à protéger la baleine noire dans le golfe du Saint-Laurent. Transports Canada surveille de près la situation des baleines noires de l’Atlantique Nord. Ces répercussions salées proviennent, notamment, d’un non-respect des limites de vitesse.

Source : 123 000 $ en amendes pour non-respect des mesures de protection des baleines noires (Radio-Canada, 3 mars 2022)

La majorité des accidents mortels rapportés impliquant des baleines noires de l’Atlantique sont causés par des empêtrements dans des engins de pêche. Depuis plusieurs années, des chercheurs développent, conjointement avec des pêcheurs, des engins de pêche dépourvus de cordage, visant à éliminer les risques d’empêtrement. Et grâce à des investissements de la part de Pêches et Océans Canada, cette nouvelle technologie pourrait bientôt être plus abordable et accessible aux pêcheurs.

Source : Ropeless gear aimed at preventing right whale deaths may be commercially viable soon (CBC, 22 février 2022) (en anglais)

Un documentaire réalisé par la réalisatrice canadienne Nadine Pequeneza fait état de la situation précaire dans laquelle les baleines noires de l’Atlantique Nord se trouvent. Le film présente plusieurs équipes scientifiques qui suivent les baleines noires de l’Atlantique Nord lors de leur migration entre la Floride et le nord du Canada et met en vedette Snow Cone, une femelle de 17 ans, dont la trajectoire est suivie avec son baleineau pendant une année complète.

Source : Un documentaire choc sur les baleines noires présenté en Atlantique (Radio-Canada, 10 février 2022)

Pour une deuxième année consécutive, les baleines noires de l’Atlantique Nord connaissent une excellente saison de naissances avec un recensement de 13 veaux en date du 1er février. Il s’agit d’un signal potentiellement encourageant pour cette l’espèce, qui a connu un faible taux de natalité ainsi qu’une importante mortalité depuis 2017. Il faudra attendre le mois d’avril 2022 pour avoir le décompte final du nombre de naissances! En date du 24 mars, 15 naissances ont été rapportées au total.

Pour vous tenir au courant de la venue de petits baleineaux, suivez les dernières nouvelles du New England Aquarium.

Source :  Une bonne année de naissances pour les baleines noires (Le Devoir, 2 février 2022)

Un rapport publié par l’organisme Oceana a révélé un bilan peu reluisant. La majorité des navires transitant par le détroit de Cabot ne respectent pas les restrictions de vitesse volontaires instaurées par Transports Canada et visant à protéger la baleine noire de l’Atlantique Nord. L’organisme indique que ce taux de non-conformité est trop élevé pour que cette mesure volontaire soit considérée comme un succès.

Source : (2021) Alexandra Vance, Kim Elmslie, Reba McIver. Au bord de l’extinction : Protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord. Oceana, 15 pages.

Une nouvelle étude menée par le New England Aquarium montre qu’il est possible de mieux comprendre la survie des veaux baleine noire de l’Atlantique Nord, leur taux de croissance et leur histoire de vie grâce à leur ADN. Les chercheurs ont ainsi pu déterminer l’âge de 12 baleines, ont fait correspondre 11 d’entre elles avec leur mère biologique et ont montré que quatre baleineaux que l’on croyait morts étaient en fait toujours vivants. Ces résultats témoignent de l’importance de l’échantillonnage génétique pour effectuer le suivi de cette espèce dans la nature.

Source : (2022) Philip K. Hamilton, Brenna A. Frasier, Lisa A. Conger, R. Clay George, Katharine A. Jackson, Timothy R. Frasier. New study determines parentage, age, and survival of North Atlantic right whales using genetic testing. Mammalian Biology.

Lorsque le sujet de la précarité des baleines noires surgit, les coupables les plus souvent pointés du doigt sont les changements climatiques ainsi que les activités humaines en milieu océanique. Cependant, ces facteurs ne sont pas les seuls derrière la situation actuelle de ces baleines. Dans son nouveau livre, «We Are All Whalers», le chercheur Michael J. Moore dresse un portrait exhaustif des défis auxquels les baleines noires font face, mettant l’emphase sur le rôle que tout un chacun joue dans leur conservation.

Baleines en direct s’est entretenu avec ce chercheur passionné et philosophe. Découvrez l’entrevue sur Baleines en direct!

Bilan des mortalités

Les baleines noires de l’Atlantique Nord traversent présentement ce que l’on appelle un « évènement de mortalité exceptionnel ». En effet, la mortalité annuelle recensée depuis 2017 est particulièrement élevée et représente un danger palpable pour la survie de cette espèce fragile et vulnérable. C’est pourquoi les naissances, les décès et les accidents concernant ces baleines font l’objet d’une surveillance étroite en eaux canadiennes et étatsuniennes.

Au total, 34 carcasses ont été identifiées et 15 individus sérieusement blessés par un empêtrement ou une collision ont été signalés depuis le début de cet événement. En 2020 ainsi qu’en 2021, cependant, aucun décès de baleine noire n’a été rapporté au Canada.

Décès (carcasses identifiées)

Année Décès aux États-Unis Décès au Canada Total
2017 5 12 17
2018 3 0 3
2019 1 9 10
2020 2 0 2
2021  2 0 3
2022 (en cours) 0 0 0
13 21 34

Chiffres issus de la NOAA. Dernière mise à jour le 8 mars 2022.

Bilan des incidents graves

Le pays mentionné correspond au lieu de la première observation de l’animal empêtré ou blessé et peut ne pas être représentatif du lieu où l’empêtrement s’est effectué.

Année Empêtrements aux États-Unis Empêtrements au Canada Collisions aux États-Unis Collisions au Canada
2017 1 1 0 0
2018 3 2 0 0
2019 0 1 0 0
2020 3 0 1 0
2021  2 1 1 0
2022 (en cours) 0 0 0 0

Chiffres issus de la NOAA. Dernière mise à jour le 8 mars 2022.

Bilan des naissances

Lors de l’hiver 2021-2022, les baleines noires de l’Atlantique Nord connaissent une excellente saison des naissances pour une deuxième année consécutive depuis le début de l’événement exceptionnel de mortalité. Cela en fait les deux saisons les plus fructueuses depuis 2016! Une nouvelle encourageante pour cette population qui compte désormais moins de 100 femelles matures.

Saison (hiver de l’année…) Nombre de veaux comptabilisés
2009 39
2010 19
2011 22
2012 7
2013 20
2014 11
2015 17
2016 14
2017 5
2018 0
2019 7
2020 10
2021 20
2022 (en cours) 15

Chiffres issus de la NOAA. Dernière mise à jour le 8 mars 2022.

 

Liens et ressources

En savoir plus sur l’espèce:
Fiche d’identification de la baleine noire de l’Atlantique Nord

Reconnaitre les individus et découvrir leur histoire:
Catalogue de photo-identification des baleines noires de l’Atlantique Nord

Où sont les baleines noires en ce moment?
Cartes interactives des observations de baleines noires:
WhaleMap et Attentif aux baleines

Surveillance et prévention au Canada:

Découvrir les activités de suivi et de surveillance des baleines noires au Canada mises en place par Pêches et Océans Canada

Comprendre les mesures de gestion des pêches 2021 pour protéger la baleine noire mises en place par Pêches et Océans Canada

Découvrir les mesures de ralentissement en prévention des collisions mises en place par Transports Canada

Ressources en anglais:

Résumé de l’événement de mortalité inhabituelle (chiffres 2017-2021) par NOAA – Fisheries

Retrouver les détails de la saison des naissances 2021 compilés par NOAA-Fisheries

Rapport annuel de l’état de la population par le North Atlantic Right Whale Consortium (NARWC) – Annual report card

Rapport annuel 2020 par Anderson Cabot Center for Ocean Life

Reportages et documentaires :

Entangled (2020) – un film de David Abel et Andy Laub

Les baleines noires (2017) – Reportage Découverte sur Tou.Tv

Deep Trouble (2017) – Podcast en 6 épisodes produit par CBC

Médias sociaux:

New England Aquarium Right Whale Research Program (Facebook)

Center for coastal studies (Facebook)

Grands dossiers - 28/3/2022

Elisabeth Guillet Beaulieu

Elisabeth Guillet-Beaulieu a rejoint le GREMM en tant que rédactrice scientifique au début de l'automne 2021. Depuis toujours, elle est animée par un amour inépuisable de la biologie marine et des milieux aquatiques, amour qui se manifeste aujourd'hui dans la poursuite d'une carrière scientifique. Détentrice d'un baccalauréat en sciences biologiques, cette enthousiaste de l'environnement et de la conservation des milieux naturels a rejoint l'équipe de Baleines en direct dans l'espoir de partager sa passion contagieuse des mammifères marins tout en achevant sa maîtrise en environnement et développement durable.

Articles recommandés

Rejet du projet Énergie Saguenay de GNL Québec: le climat au cœur de la décision

Le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, a annoncé le 21 juillet que son gouvernement rejetait le projet Énergie Saguenay de…

|Grands dossiers 22/7/2021

GNL Québec: les commissaires du BAPE s’inquiètent pour les bélugas

Les commissaires du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) chargés d’évaluer le projet Énergie Saguenay, promu par GNL Québec, ont…

|Grands dossiers 24/3/2021

Que se passe-t-il avec les baleines noires de l’Atlantique Nord en 2021?

Avec une population totale estimée à moins de 350 individus, les baleines noires de l'Atlantique Nord sont une des espèces…

|Grands dossiers 5/3/2021