Histoires de bélugas: voici le dernier épisode de la retranscription de la conférence-formation donnée par Robert Michaud au CIMM le 22 juin 2015. Pour cet épisode à lire et à écouter, la diversité génétique de la population et l’éventualité d’une introduction de bélugas de l’Arctique sont approfondies. On fait le point sur le projet d’implanter une plateforme pétrolière dans le golfe du Saint-Laurent. Et qu’est-ce qu’on peut faire pour que les bélugas se portent mieux?

Robert Michaud, directeur scientifique et cofondateur du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), a donné une conférence formation au Centre d’interprétation sur les mammifères marins (CIMM) à Tadoussac, le 22 juin dernier. Le biologiste, spécialiste du béluga du Saint-Laurent, a livré des histoires de bélugas et soulevé des questions relatives au déclin actuel de la population du Saint-Laurent. Baleines en direct vous rapporte des extraits de la conférence, à la manière d’une sorte de feuilleton écrit et audio à suivre tout au long de l’été et de l’automne.

Quel serait le seuil critique atteint par la population des bélugas du Saint-Laurent qui ferait envisager l’importation de bélugas de l’Arctique? Avec quel nombre d’individus le seuil critique de la diversité génétique est-il atteint?
Robert Michaud répond à la question et Nadia Ménard, écologiste et chef d’équipe du parc marin du Saguenay—Saint-Laurent, ajoute des éléments. Le projet de réintroduction des morses de l’Atlantique, disparus dans le Saint-Laurent, est évoqué. L’introduction ou la réintroduction d’une population ou d’une espèce poserait-elle des problèmes?
Écoutez (4 min 15 s)

PHOTO 1
Le morse de l’Atlantique (Odebenus rosmarus rosmarus) dont la population du Saint-Laurent est disparue. (Photo: Ansgar Walk/Creative Commons)

Où en est le projet d’installer une industrie d’exploitation des hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent, notamment la structure géologique Old Harry?
Écoutez (3 min 15 s)

(Photo: Agencia Brasil/Creative Commons)

Qu’est-ce qui peut être fait pour garder les bélugas du Saint-Laurent? Comment limiter les agents de stress qui mettent en péril la population? Et qu’en-est-il du projet de création d’une zone de protection marine (ZPM) dans l’estuaire du Saint-Laurent?

Écoutez ( 4 min 59 s)

© GREMM

Pour en savoir plus

Sur le site de Pêches et Océans Canada
Le morse de l’Atlantique

Site d’intérêt de l’estuaire du Saint-Laurent

Sur le site de Baleines en direct

À quand remonte la présence de bélugas dans le Saint-Laurent?

Les aires marines protégées

Le béluga (fiche signalétique)

Portrait de Robert Michaud

Précédents épisodes de la conférence-formation
Épisode 1
Épisode 2
Épisode 3
Épisode 4
Épisode 5
Épisode 6
Épisode 7

Actualité - 4/12/2015

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Découverte d’une nouvelle espèce de baleine

L’observation sur le terrain n’est pas la seule manière de découvrir de nouvelles espèces animales. Grâce à des analyses en…

|Actualité 29/11/2021

Le projet « Fenêtre sur les bélugas » reçoit une aide de 600 000$ du gouvernement du Québec

Le lundi 15 novembre 2021 à 14h30, se tenait à Cacouna une conférence de presse soulignant le soutien financier du…

|Actualité 12/11/2021

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, ces réfugiées climatiques

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, qui ne comptent plus qu’environ 350 individus sur la planète, se trouvent présentement en…

|Actualité 8/11/2021