Que nous apprennent les bélugas sur le Saint-Laurent et sur nous-mêmes? (2/8)

  • Daniel Martineau procède à l'analyse d'une carcasse de béluga en 1982 © Pierre Béland
    Daniel Martineau procède à l'analyse d'une carcasse de béluga en 1982 © Pierre Béland
    16 / 07 / 2015 Par Christine Gilliet – Mots et Marées - / /

    Histoires de bélugas: voici le deuxième épisode de la retranscription de la conférence-formation donnée par Robert Michaud au CIMM le 22 juin 2015. Pour cet épisode à lire et à écouter: dans les années 1970, la journaliste Leone Pippard s’inquiète des bélugas; au début des années 1980, les premières nécropsies révèlent l’état des bélugas et du Saint-Laurent; l’idée d’un parc marin chemine.

     

    Robert Michaud, directeur scientifique et cofondateur du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), a donné une conférence formation au Centre d’interprétation sur les mammifères marins (CIMM) à Tadoussac, le 22 juin dernier. Le biologiste, spécialiste du béluga du Saint-Laurent, a livré des histoires de bélugas et soulevé des questions relatives au déclin actuel de la population du Saint-Laurent.

    Baleines en direct vous rapporte des extraits de la conférence, à la manière d’une sorte de feuilleton écrit et audio à suivre tout au long de l’été. Dans le dernier épisode de ces Actualités d’ici et d’ailleurs, Robert Michaud répondra à des questions supplémentaires. Et vous, avez-vous des questions sur les bélugas? Nous vous invitons à les poser dans la section «Questions du public» du site ou sur la page Facebook de Baleines en direct.

     

    Si la chasse commerciale a pris fin dans les années 1950, la chasse dite sportive se poursuit jusqu’à l’arrêt officiel de la chasse institué par décret en 1979.

    Dans les années 1970, la journaliste Leone Pippard s’intéresse au sort des bélugas et s’installe sur les rochers de Baie-Ste-Catherine pour les observer. Elle tire le signal d’alarme sur l’état de la population. Quel rôle a-t-elle joué pour la création d’un sanctuaire marin dans l’estuaire?  Et pour l’inscription du béluga sur la liste des espèces en péril?

    Écoutez (1 min 53 s)

    En 1982, des biologistes et vétérinaires commencent à étudier de près les bélugas sur les rives du Saint-Laurent. Pierre Béland et Daniel Martineau sonnent l’alarme une deuxième fois. Qu’ont-ils trouvé dans les carcasses dont ils ont fait la nécropsie? Le programme de récupération des carcasses de bélugas s’amorce.

    Écoutez (1 min 50 s)

    Crédit photo : © GREMM

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un forum international pour l’avenir du béluga se tient à Tadoussac en 1988. C’est le début des plans d’action pour nettoyer le Saint-Laurent. L’idée d’un parc marin devient concrète.

    Écoutez (1 min 57 s)

    Crédit photo : © GREMM

     

     

     

     

     

     

     

     

    Crédit photos : © GREMM

    Pour en savoir plus

    Sur le site du New York Times:

    Pollution Is Blamed for Killing Whales in St. Lawrence (article du 12 janvier 1988, en anglais seulement):

    Sur le site du Huffington Post:

    Pierre Béland, biographie et articles

    Sur le site de l’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française:

    Béluga du Saint-Laurent

    Sur le site de Baleines en direct

    Leone Pippard

    Daniel Martineau

    Réseau de récupération de carcasses

    Les bélugas du Saint-Laurent sont-ils contaminés?

    Les bélugas du Saint-Laurent sont en déclin

    Le béluga (fiche signalétique)