Pure Laine

- Cynthia Fish
  • No d'identification : DL1628
  • Sexe : Femelle
  • Naissance : Vers 1985
  • Connue depuis : 2000
  • Adoptée depuis : 2014
1628_G_BL00-062-36 0
1628_G_BLV020924_0025_0
1628_G_BLV121002_1593_0

Ses traits distinctifs

Sans la petite ligne grise sur son pédoncule gauche combinée à la petite entaille dans sa crête dorsale, on ne serait pas capable de distinguer Pure Laine des autres bélugas.

Son histoire

Notre première rencontre avec Pure Laine remonte à l’été 2000. À l’époque, elle était un béluga légèrement gris. Le changement de couleur chez les bélugas, soit le passage du gris au blanc, survient entre l’âge de 12 à 16 ans. Pure Laine serait donc née autour ou avant 1985.

Même si aucune biopsie n’a été réalisée, sa petite taille, ses habitudes et sa présence régulière dans les troupeaux d’adultes et de jeunes nous laissent croire que Pure Laine est une femelle de la communauté du Saguenay. Dans l’aire de répartition estivale, les femelles forment de grandes communautés dans lesquelles elles s’occupent des nouveau-nés et des jeunes. Ces communautés sont attachées à des territoires traditionnels. C’est en 2002 que Pure Laine est observée pour la première fois accompagnée d’un veau. L’observation est de courte durée et Pure Laine n’est pas revue du reste de la saison. L’équipe ne peut donc pas confirmer qu’il s’agissait bel et bien de son nouveau-né.

Pure Laine est régulièrement vue en compagnie de DL0030, Slash et Miss Frontenac, également des femelles de la communauté du Saguenay. Les associations entre femelles d’une même communauté ne sont généralement pas stables. Elles pourraient varier selon l’état reproductif des femelles, si elles sont gestantes ou non ou accompagnées d’un jeune.

La suite de l’histoire de Pure Laine nous aidera à mieux comprendre la vie sociale et la vie reproductive des bélugas. C’est en comprenant comment vivent les bélugas que nous serons en mesure de mieux les protéger.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Pure Laine

Dernières nouvelles

  • 16 SEPTEMBRE 2016

    L’été 2016, notre 32e saison en mer avec les bélugas, a encore été riche en rencontres et en surprises. Nous avons, entre autres, revu Pure Laine au moins à cinq reprises. En 2015, elle avait été observée accompagnée de nouveau-nés, mais nous ne pouvions pas confirmer qu’elle en était la mère. Cette année, lors des différentes rencontres avec l’équipe, elle était chaque fois accompagnée d’un bleuvet. Ces observations nous laissent croire qu’elle a bien donné naissance en 2015.

    Le 16 septembre 2016, nous observons Pure Laine dans le fjord du Saguenay, entre l’anse à la Barque et le cap de la Boule. Elle nage parmi un troupeau de 40 bélugas qui se dirige vers l’embouchure du fjord. Au sein du troupeau, on remarque des individus entièrement blancs — dont les femelles bien connues Blanche, Miss Frontenac et Athéna — mais 70 % des bélugas sont gris ou légèrement gris. Il s’agit donc d’un troupeau d’adultes, mais essentiellement composé de jeunes. On y observe aussi deux nouveau-nés. Le Saguenay est un lieu où s’entrecroisent les sexes et les générations de bélugas l’été: les réseaux de mâles s’entremêlent aux communautés de femelles, comme celle de Pure Laine, et les jeunes, ainsi qu’aux groupes de jeunes mâles, les « ados ».

Le parrain