Polynix

Béluga

ligne décoration

Adopté par collectivement

  • Numéro d’identification

    DL1328

  • Sexe

    Mâle

  • Naissance

    Vers 1990

  • Connu depuis

    1999

Ses traits distinctifs

Polynix se différencie en partie grâce à la forme très particulière de sa cicatrice, située dans la partie postérieure de la crête dorsale. Il possède également une petite tache grise sur le flanc gauche en bas de la crête.

Son histoire

Nous avons rencontré Polynix pour la première fois en 1999. À l’époque, il était encore gris, mais déjà de bonne taille. Il est devenu blanc au milieu des années 2000, ce qui nous laisse croire qu’il est né vers 1990. En effet, le changement de couleur chez les bélugas, soit le passage du gris au blanc, survient entre l’âge de 12 et 16 ans.

Seulement par les associations et les secteurs fréquentés par Polynix, nous ne nous pouvions pas déterminé avec certitude son sexe. En 2004, nous avons posé une balise sur le dos de Polynix pour pouvoir suivre son comportement de plongées quelques heures. Lorsque nous avons récupéré la balise, un peu de peau était resté collé dans la ventouse. Après l’analyse génétique, nous avons pu confirmer que Polynix est un mâle.

En 2017, en analysant des photos de DL1587, nous avons réalisé que DL1587 était en fait DL1328/Polynix! Ce béluga apparaissait sous deux noms dans le catalogue. Maintenant, nous pouvons ajouter de nouveaux chapitres à la vie de Polynix, qui nous éclairera mieux sur son évolution.

DL1328 a reçu le nom de Polynix le 27 juillet 2018. Les parrains et marraines collectifs ont pu voter pour nommer leur béluga lorsque les 5 000$ ont été récoltés. Le nom Polynix a été proposé par les élèves de l’école secondaire Polyno de La Sarre, en Abitibi-Témiscamingue.

L’histoire des jeunes bélugas et la possibilité de suivre l’évolution de leur comportement sont nos meilleurs outils pour comprendre la vie sociale des bélugas. C’est en comprenant comment vivent les bélugas que nous serons en mesure de mieux les protéger.

Observé régulièrement avec...

Historique des observations dans l’estuaire

1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019

Années pendant lesquelles l’animal n’a pas été observé Années pendant lesquelles l’animal a été observé

Dernières nouvelles

À bord du Bleuvet, nous observons en matinée un grand troupeau de bélugas. La majorité des individus nagent dans la même direction, mais un petit groupe est très dynamique et semble aller dans tous les sens, à toute vitesse. On dirait qu’ils se prennent pour des torpilles! Même que parfois, des queues claquent à la surface. Toute cette activité est intrigante, mais aujourd’hui, nous cherchons à poser un archiveur de données sur le dos d’un béluga. Nous tentons donc de trouver un groupe plus tranquille. En poursuivant  notre navigation vers Rivière-du-Loup, nous observons une cinquantaine de bélugas. Parmi eux, nous notons Polynix. Un béluga encore gris s’approche du bateau et Michel Moisan parvient à lui mettre la balise sur le dos. Pendant près de 5 heures, la balise a pu enregistrer les mouvements et les vocalisations du béluga! Entendrons-nous la voix de Polynix dans les enregistrements sonores? C’est possible, mais encore faudra-t-il la reconnaitre!

L’air est chargé d’humidité. Nous nous trouvons sur le Bleuvet, dans le secteur de l’embouchure du Saguenay. Autour de nous nagent 80 bélugas, des adultes accompagnés de quelques jeunes. Le troupeau se divise en 8 à 9 groupes d’une dizaine d’individus. Parmi eux, nous reconnaissons DL1328. Les animaux nagent de façon très dynamique, même que nous les entendons grogner, siffler et souffler fortement. Leur vitesse de déplacement est très rapide! Voilà une heure que nous observons ce troupeau. Les bélugas se mettent à plonger plus longtemps, ce qui les rend difficiles à suivre. Nous choisissons d’aller à la recherche d’un autre troupeau.

Nous sommes sortis cette journée-là avec le projet de poser des balises satellites sur des bélugas dans le cadre du projet Sur la trace des bélugas. À bord du Bleuvet, nous nous trouvons près de l’ile aux Basques, au large de Trois-Pistoles. Un troupeau de 70 individus, composés d’une majorité d’adultes et de quelques jeunes, se trouve près de nous. À la taille des individus et à leur comportement, nous pensons être près d’un troupeau de mâles.

Parmi les bélugas, nous notons la présence de DL1328. Il nage en compagnie d’un jeune. Le troupeau se divise en trois groupes qui sont dispersés sur près d’un kilomètre. À quelques reprises, nous pouvons entendre les vocalises de certains bélugas.

Nous tentons, malgré la pluie, de poser une balise sur le dos d’un béluga, sans succès. Devant les piètres conditions météo, nous remettons le projet à une nouvelle sortie.

Le 27 septembre 2010, nous sommes au sud de l’île Rouge, au large de Tadoussac. Nous prenons contact avec un troupeau d’une quarantaine d’individus. Il s’agit surtout de jeunes gris que l’on surnomme les «ados». Ces bélugas sont plutôt actifs: ils tournoient sur place, on entend leurs vocalises sous la surface et certains crachent de l’eau et sortent parfois leurs nageoires au-dessus de la surface. On arrive à voir des bélugas qui pourchassent leurs proies juste sous la surface de l’eau. Après cette séquence d’alimentation, le troupeau se disperse et DL1328 poursuit sa route avec une quinzaine de bélugas.

Les parrains et marraines de l'adoption collective

Les élèves de l’école Polyno

130 élèves de l’école secondaire Polyno de La Sarre, en Abitibi-Témiscamingue, ont travaillé ensemble à récolter 1876$ pour adopter le béluga DL1328. Ils proposent le nom de Polynix, un fin mélange du nom de leur école et celui de leur équipe sportive Phénix. Vous pouvez lire sur leur projet dans L’Écho Abitibien.

Iris Dion
En l’honneur d’Eléa Dion. Pour l’anniversaire de ma soeur, née la même année que ce béluga et qui aime presque autant les eaux profondes. Je propose de l’appeler Lalo.

Anne-Marie Pichette
Merci de me permettre de vous aider un petit peu dans votre mission! Je propose Espoir pour son nom. En hommage à tous ceux qui prennent la parole pour protéger nos bélugas.

Cathy Faucher Illustration
Suite à la campagne de sociofinancement qui servait à financer mon projet d’abécédaire aimanté des animaux spécial «baleines» à partir de mes illustrations, j’ai le plaisir d’honorer mon engagement à verser 10% du montant récolté en 30 jours, soit 320$. Merci d’être là pour préserver, éduquer et sensibiliser la population face aux enjeux que vivent ces habitants du Saint-Laurent qui sont reliés à nous et notre environnement. Merci de nous laisser participer à leur protection.

Un enfant tient un aimant illustré d'un béluga et de son veau

Les gardiens de bélugas de St-Edmund
On est vraiment excité d’adopter un béluga. On a travaillé fort pour amasser de l’argent et on est heureux de ce que l’on a accompli. Nous sommes fiers d’aider la recherche dans le fleuve Saint-Laurent. Les mammifères marins sont une richesse et on veut les garder! Nous proposons le nom Bubbles.

Louise Carrier
Pour Noël, j’ai offert à mes petits enfants l’adoption d’un béluga. Nous suggérons de le baptiser avec les premières lettres de nos prénoms ce qui donne : Lourobatclaan. Pour Louise-Romane-Bat-Clara-Anais. Ils sont absolument ravis.

Charlene Daubenfeld 
Merci à tous mes merveilleux amis qui m’ont offert en cadeau pour mon 30ème anniversaire de participer à l’adoption d’un béluga du Saint-Laurent. Et merci au GREMM pour votre travail exceptionnel! Je propose de nommer ce béluga Charlie :).

Karollanne Simard (5e don)
En l’honneur de Joe Howlett.

Claude Misercque-Piret
En souvenir d’un très belle visite au GREMM.

Simon Caron (6e don)

Sandrine Leblanc
Merci beaucoup pour cette belle initiative Karine Leblanc.

Martine Thibault
Comme DL1328 est né la même année que notre fille Andréanne, nous aimerions nommer ce béluga, Bazou. C’était le surnom affectueux donné à notre fille.

Judith Allard 
Merci pour votre implication pour aider a proteger ces merveilleuses créatures!! J’espère que mon petit don vous aidera. Le nom que je suggère est Tillikum. En l’honneur de l’orque qui est en captivité au seaworld de Orlando et pour tous les animaux marins qui y sont en captivité.

Marc-André Vincent 
Sans la connaitre personnellement, je supporte Mme. Mélanie Deschênes. Pour que toutes les générations futures connaissent les bélugas.

Élus de la ville de Sept-Îles

Audrey Hottin (23e don)
Je propose le nom de Heurtel !

Mélanie Deschênes
Au nom de mes enfants, afin que leurs petits enfants connaissent les bélugas.

Pierre Bouchez
En souvenir de mon voyage au Canada et du coucher de soleil se reflétant sur le dos d’un banc de béluga, je propose comme nom pour DL1328, Sunrise.

Guilhem Molinier
En l’honneur d’Ariane Deschênes. Merci beaucoup pour ce beau Béluga !

Étudiants en graphisme de l’Université Laval
Suite à notre projet universitaire, nous avons pris conscience des menaces qui planent sur les bélugas. Maintenant conscients des dangers, nous souhaitons apporter notre contribution à la recherche scientifique afin que des solutions puissent être proposées. Nous proposons le nom de Jérôme pour ce béluga, en l’honneur de notre professeur qui a initié ce projet!

Nolween Dinel (7e don)
En souvenir des bélugas que nous avons eu la chance de voir lors de notre fabuleux voyage en Gaspésie, nous souhaitons soutenir votre travail. Prénom proposé : Zélie si c’est une femelle et Splash si c’est un mâle.

Ginette Deschênes
En l’honneur de mon père décédé Ray et ma courageuse mère Sol, si c’est un mâle RaySol et si c’est une Femelle SolRay. Félicitations pour ce projet et merci de nous permettre de nous impliquer.

Annie Marineau

Monique Ouellet

Brigitte Hannequin
La famille Tousignant-Bouchard souhaitent une longue vie aux bélugas et autres organismes de notre majestueux fleuve !

Marilou Fitzback
À mon enfance bercé par leurs chants. Keep up the good work !

Étienne Aillot
En l’honneur du 27ème anniversaire de Lola Couderc, France. Merci pour votre implication pour la sauvegarde des mammifères marins, continuez 🙂 Pour le nom du Béluga je propose : Lola si c’est une femelle, Etienne si c’est un mâle, Merci beaucoup, passez une bonne fin de journée.

Maria Smith

Famille Conte Sarro McElmurray et Guénole
Continuez à comprendre et à sauver les mammifères marins. Proposition de nom: Bianco.

Jana
For Mia!

Karen 
For Mia 13th birthday!

Beckey 
This donation was made by Becky to celebrate the birthday of her friend Mia.

Adele
In honour of my friend Mia on her 13th birthday.

Maria 
Our family loved going whale watching and visiting the marine mammal interpretation center in Tadoussac this summer. This donation is from our 12-year-old daughter Mia. Keep up the great work to protect the belugas!

Camille Campagna
Bonjour, étudiante en gestion et maîtrise de l’eau, les espèces marines me passionnent et plus particulièrement les bélugas! Je tiens à vous féliciter pour le travail effectué afin de sauver cette espèce. Je vous souhaite une bonne continuation! Je propose le nom Thalassa pour ce joli béluga!

Charline Provost

Lou Chilliet

Nicole et Pierre Guérini

Andréanne Bienvenue
Continuez le bon travail! De la part d’une biologiste qui aime beaucoup ces belles bêtes!

Geneviève Poirier

Isabelle Leduc

Le comité jeunes UNESCO de l’école Atelier de la Commission scolaire de Montréal
Le comité est formé de 8 jeunes, dont deux qui ont déjà vu des bélugas à Tadoussac. C’est l’année de l’eau à leur école, voilà pourquoi ils souhaitent participer à notre cause.
Proposition de nom : Atelier, en l’honneur de leur école.

Rafaelle Prud’homme

Yvonne Richard

Zoé et Théa et leurs parents Myriam Ocio et Pascal Briand

Les Artisans du Paysage