Dauphins de la baie Shark: du nouveau au sujet de l’outil éponge

  • 15 / 05 / 2014 Par Christine Gilliet – Mots et Marées - /

    Chez les dauphins de la célèbre baie australienne qui chassent avec une éponge sur le nez, on apprend que la transmission culturelle de ce comportement a un impact sur la génétique de leur population. Un phénomène rarement observé en dehors des humains.

    Les grands dauphins (Tursiops sp.) de la baie Shark, sur la côte ouest de l’Australie et à 850 km au nord de Perth, sont régulièrement étudiés depuis le début des années 1990 à partir de leurs comportements de chasse fascinants. On leur connaît treize manœuvres tactiques pour capturer leurs proies, reliées à un habitat spécifique. Le beaching ou échouage volontaire à marée haute permet aux dauphins d’attraper les proies vivant sur la plage. Le filet de bulles qu’ils créent autour du couvert végétal du fond sert à effrayer et déloger leurs proies. Ils pratiquent aussi la « chasse à la conque » en sortant de l’eau sa coquille du bout de leur rostre qu’ils secouent pour faire tomber la proie logeant à l’intérieur.

    Impacts génétiques

    Mais c’est l’utilisation d’une éponge comme outil qui suscite un grand intérêt chez les chercheurs. Les dauphins coiffent le bout de leur rostre de cette éponge conique pour le protéger afin de fouiller dans le sable et les sédiments et trouver des proies qu’ils n’auraient pas pu détecter avec leur système d’écholocalisation. Avec l’utilisation d’un outil spécifique, les dauphins font preuve d’innovation permettant de résoudre un problème, ce qui témoigne de leurs facultés cognitives de haut niveau. Ce comportement est transmis verticalement, de génération en génération par les femelles.

    Une nouvelle étude révèle une autre facette de l’usage de l’éponge comme outil, cette fois-ci en matière de conséquences: ce comportement culturel, adopté sur une petite échelle par une population dans un habitat particulier, peut façonner et faire évoluer la structure génétique à l’intérieur de cette population. Selon les auteurs de l’étude, cette évolution de la structure génétique, générée par un comportement social ou culturel appris, a rarement été décrite dans le règne animal en dehors des humains.

    Dans cette étude publiée en février 2014 dans la revue Proceedings of the Royal Society, l’équipe de chercheurs liés à des instituts australiens et suisses, dirigée par Anna M. Kopps, affirme que la transmission sociale verticale de ce comportement, associant l’outil éponge et lié à un habitat, a abouti à une structure génétique significative des haplotypes (groupes de gènes liés sur un même chromosome) contenus dans l’ADN mitochondrial.

    L’influence de l’habitat

    Dans les chenaux profonds de la partie occidentale de la baie Shark (de plus de 10 mètres) – où poussent des éponges –, les chercheurs ont trouvé une prédominance de dauphins présentant les haplotypes E et F de l’ADN mitochondrial, alors que les dauphins à l’haplotype H vivent dans les eaux moins profondes (moins de 10 mètres) dans lesquelles on ne trouve pas d’éponges. Cela indique une forte corrélation entre l’haplotype et l’habitat utilisé par les dauphins. Des dauphins de l’habitat profond, utilisant l’éponge comme outil de chasse, sont membres d’une filiation matrilinéaire (assurée par les mères) porteuse de l’haplotype E.

    Pour les chercheurs de l’étude, cette transmission aux influences génétiques sur une petite échelle (chez les dauphins du golfe ouest de la baie Shark) pourrait avoir des impacts sur la structure génétique dans une dimension spatiale plus grande, par exemple dans les deux golfes de la baie Shark.

    Source:
    Sur le site de Sur le site de Proceedings of the Royal Society (en anglais seulement):
    Cultural transmission of tool use combined with habitat specializations leads to fine-scale genetic structure in bottlenose dolphins

    Pour en savoir plus:

    Sur le site de PHYS.ORG (en anglais seulement) :
    Cultural hitchhiking: How social behavior can affect genetic makeup in dolphins

    Sur le site de Shark Bay Dolphin Project (en anglais seulement):
    Projets de recherche, photos et vidéos sur les dauphins de la baie Shark

    Sur le site de l’UNESCO :
    La baie Shark

    Sur le site de Baleines en direct :
    Des dauphins s’équipent d’éponges pour chasser des poissons (archive des Actualités d’ici et d’ailleurs)
    Pourquoi les Grands dauphins de l’océan Indien transportent-ils des coquilles de conques dans la baie Shark en Australie? (archive des Actualités d’ici et d’ailleurs)

    De multiples techniques de chasse