Des dauphins s’équipent d’éponges pour chasser des poissons

  • 04 / 08 / 2011 Par Christine Gilliet – Mots et Marées -

    Dans l’ouest de l’Australie, ces grands dauphins fouillent dans le fond marin avec leur rostre, protégé par une éponge, pour trouver des poissons indétectables par écholocalisation. Cette stratégie de chasse est adoptée par des femelles, transmise de génération en génération. L’utilisation d’outil dans la nature par les cétacés témoigne de grandes capacités cognitives et d’innovation.

    Les grands dauphins (Tursiops sp.) dans l’est de la baie Shark sont observés depuis les années 1990 et connus pour leur utilisation d’un tel outil dans leur recherche de nourriture. L’étude menée par une équipe de chercheurs dirigée par Janet Mann et Eric Patterson, de l’Université de Georgetown aux États-Unis, rapporte que ces dauphins adoptent cette technique parce qu’elle leur permet de trouver des proies indétectables par écholocalisation. L’étude a été publiée dans la bibliothèque publique en ligne PLoS ONE le 20 juillet 2011.

    Des perches de sable furtives

    Dans environ 65 % du temps, les dauphins délogent des perches de sable (Papercis nebulosa) en fouillant dans les sédiments avec leur rostre. Ces poissons sont dépourvus de vessie natatoire, une poche qui se gonfle d’une sorte de gaz pour contrôler leur flottabilité et qui renvoie un fort écho. Si les dauphins sont bien connus pour leurs grandes habiletés en écholocalisation qui leur permettent de repérer des proies enfouies dans le sable, ils ne peuvent détecter les poissons ne possédant pas cet organe. Pour capturer ces perches qualifiées de furtives, les dauphins doivent explorer avec leur rostre une grande surface du fond marin constitué de sable, de sédiments grossiers et de cailloux. Pour ne pas se blesser, et peut-être aussi pour se protéger d’organismes venimeux ou munis d’épines, ils coiffent leur rostre avec une éponge.

    Selon les observations des biologistes, cette technique de chasse est adoptée par des femelles, limitées au nombre de 54 individus, dans des chenaux profonds et nécessitant de longues plongées. Une fois le poisson localisé, le dauphin se débarrasse de l’éponge pour le capturer, rejoint parfois la surface pour une courte respiration, poursuit ensuite sa proie et la mange. Puis, il retourne ramasser une éponge et continue sa quête de nourriture.

    Pourquoi s’acharnent-ils à fouiller dans le sable pour capturer ces perches?

    Ces dauphins peuvent tirer bénéfice de cette chasse selon divers aspects. Tout d’abord, les perches de sable ont un comportement constant et prédictible sur lequel les dauphins adaptent une stratégie de chasse simple, stéréotypée et efficace. Ensuite, les perches de sable contiennent une forte proportion de graisse et représentent pour leurs prédateurs un repas hautement énergétique. Pour finir, ces dauphins semblent occuper une niche écologique en pourchassant des proies délaissées par d’autres prédateurs, échappant ainsi à la concurrence des autres dauphins de la population de la baie Shark.

    Un comportement culturel

    Parmi les cétacés, l’utilisation d’outil spécifique peut être considérée comme la résolution d’un problème ayant des implications dans l’évolution du cerveau et des capacités cognitives. Le phénomène est difficile à documenter dans l’environnement naturel, mais bien établi par des études sur des dauphins en captivité.

    Cette étude démontre que les dauphins peuvent s’adapter aux pressions de leur habitat naturel par des processus cognitifs de haut niveau favorisant l’innovation. Il s’agit bien d’un comportement appris, transmis de manière verticale parmi les dauphins femelles, c’est-à-dire de génération en génération.[PLoS ONE, Futura-Environnement]

    Pour en savoir plus:

    Sur le site de PLoS ONE (en anglais seulement) : Why Do Dolphins Carry Sponges?