Les bébés béluga naissent café au lait, avant de devenir gris-bleu puis complètement blanc. Ce changement de couleur graduel est un phénomène assez courant chez les cétacés. Par exemple, les bébés épaulards naissent orange et noir avant de devenir blanc et noir. Cette couleur café au lait des nouveaux nés bélugas a donc poussé nos lecteurs à s’interroger sur les raisons et les mécanismes de ces changements. Bien que les scientifiques n’aient pas d’explication définitive à ce phénomène, nous avons réussi à collecter plusieurs hypothèses qui pourraient expliquer cette drôle de teinte chez les bélugas.

À chaque âge sa couleur 

On peut facilement deviner l’âge des bélugas en fonction de leur couleur. Les bébés bélugas naissent après quatorze ou quinze mois de gestation. Les femelles accouchent en général de juin à septembre. À leur naissance, les nouveau-nés ont une coloration grise ou brunâtre, que l’on qualifie souvent de « café au lait ». Cette couleur devient progressivement plus sombre pour se rapprocher du bleu-gris foncé pendant des premier mois de leurs vies.

Au cours des années suivantes, les bélugas deviennent de plus en plus clairs pour finir complètement blancs entre leur douzième et seizième année. «La couleur foncée des jeunes est associée à la présence de pigments de mélanine dans l’épiderme», explique Stéphane Lair, professeur à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. «L’abondance de ces pigments diminue progressivement avec l’âge. Chez les sujets adultes blancs, il n’y a plus de pigments dans la peau.»

En effet, le gène responsable de la production de mélanine se désactive progressivement après quelques années de vie. En outre, on sait que les bélugas muent des couches supérieures de leur épiderme chaque année, ce qui permet leur peau de devenir graduellement blanche.

Un avantage évolutif ?

L’arrêt graduel de la production de mélanine confère très probablement aux bélugas un avantage sélectif. En effet, leur couleur blanche est un atout pour de se fondre dans leur environnement arctique en hiver, parmi les icebergs. Ce camouflage pourrait les soustraire aux yeux de leurs prédateurs principaux : les épaulards, les ours polaires, et les humains

Chez certaines espèces animales, les jeunes peuvent avoir une couleur différente des adultes, ce qui peut favoriser leur camouflage et les protéger des dangers. Quel pourrait être l’avantage d’être sombre, pour un bébé béluga? «Une des explications possibles est que la couleur foncée attire plus le soleil, ce qui peut potentiellement aider les veaux à se réchauffer. De plus, en été, à l’époque des naissances, une teinte foncée est moins visible que le blanc dans l’eau, et offre donc un meilleur camouflage contre les prédateurs», estime le vétérinaire Stéphane Lair.

Notons aussi que les jeunes bélugas ne comptent pas seulement sur leur camouflage, mais aussi sur la surveillance sans faille de toute la famille, aussi appelé alloparentalité. Ainsi, les veaux reçoivent la protection constante des adultes contre les menaces, comme les prédateurs par exemple.

Le mystère jaune des cétacés

Pour mieux comprendre l’origine de la couleur café au lait des nouveaux nés, on peut aller chercher du côté d’autres cétacés dont les nouveau-nés ont, eux aussi, ont une coloration jaunâtre.

C’est le cas, par exemple, des épaulards, qui naissent orangés avant de devenir blancs et noirs. Dans leur cas, il semblerait que cette couleur soit due aux vaisseaux sanguins qui se trouvent proches de la peau de l’animal, faute d’une couche de graisse assez épaisse. Les nouveau-nés épaulards deviendraient donc blancs graduellement au fur et à mesure de l’épaississement de leur graisse. Cette opération peut prendre jusqu’à un an.

Pour d’autres espèces de dauphins, des scientifiques ont suggéré que des jaunisses physiologiques soient à l’origine de la coloration des nouveau-nés. On sait ainsi qu’à la naissance, chez les humains, l’excès de globules rouges est détruit, ce qui cause une augmentation de bilirubine, un pigment orangé, dans le corps du nouveau-né. Comme le foie des bébés n’est pas très performant, cet excès de bilirubine peut prendre 10 jours pour disparaitre, donnant au poupon une teinte jaune. Il est donc possible que la couleur jaunâtre des bébés dauphins soit liée, de la même façon que pour les humains, à un excès de bilirubine.

Autre hypothèse, la teinte jaunâtre des bébés cétacés pourrait être due à une fine couche d’algue qui recouvre le nouveau-né. L’algue en question serait une ou plusieurs espèces de diatomées, une algue microscopique des eaux froides. Les chercheurs ont notamment observé des pellicules d’algues café au lait sur plusieurs grands dauphins. Les nouveau-nés seraient particulièrement à risque de développer ces pellicules d’algues, car leur peau est plus sensible et leur système immunitaire plus faible.

Une peau de bébé

Aucune de ces hypothèses ne nous permettait cependant de répondre de manière certaine à la question de nos lecteurs. Néanmoins, une information a retenu notre attention : en juillet 2021n l’équipe du Centre d’éducation et de recherche de Sept-Iles (CERSI) avait retrouvé un nouveau-né béluga échoué. En réalisant l’examen de la carcasse, les scientifiques avaient mis en évidence une fine pellicule jaune recouvrant le corps de l’animal.Mieux : la directrice du CERSI, Anik Boileau, avait noté que chaque nouveau-né beluga échoué qu’elle avait pu observer portait une pellicule jaune-orangée similaire. Pour la chercheuse, cette pellicule pourrait servir de protection au fœtus, et sa couleur pourrait être causée par le liquide amniotique dans lequel il baigne avant la naissance.

Lors de l’examen d’un nouveau-né béluga échoué en juillet 2021, les chercheurs ont mis en évidence une pellicule de peau jaunâtre © Anik Boileau
Une image détaillée de la pellicule jaunâtre présente sur un nouveau-né béluga © Anik Boileau

Le professeur à la Faculté de médecine vétérinaire, Stéphane Lair propose une autre hypothèse: «Chez le béluga nouveau-né, la couche externe de l’épiderme est presque deux fois plus épaisse que lorsqu’il était seulement un embryon. Elle est aussi très épaisse comparativement aux adultes. La structure particulière de cette peau de nouveau-né étant très instable, une mue va se produire chez le jeune, permettant la desquamation et entraînant un changement de la couleur de la peau du jeune béluga.»

Qu’en est-il de la couleur particulière de cette couche de peau qui forme une pellicule sur le corps du jeune béluga ? «Le jaune est associé à la couche externe de l’épiderme, qui est donc ici particulièrement épaisse, reprend le vétérinaire. On remarque d’ailleurs aussi cette coloration jaunâtre chez les adultes qui présentent des défauts de mue, chez des animaux peu mobiles par exemple. Ce serait donc, je pense, la couleur de la vieille peau morte en mue.»

Une chose est sûre : pour les observateurs, la belle couleur café au lait des nouveau-nés bélugas aide à les repérer facilement dans les troupeaux. Ça tombe bien, les premières naissances sont attendues dans les prochaines semaines!

Les baleines en questions - 16/6/2022

Anaïs Remili

Anaïs Remili has been a writer for Whales Online since March 2022. Passionate about whales, she has studied the diet of Antarctic humpback whales and is currently studying for her PhD at McGill University. Her research focuses on the diets and pollution in killer whales from the North Atlantic. She is also the founder and editor-in-chief of Whale Scientists, a science communication website where early career researchers share their science with the public.

Articles recommandés

Qu’est-ce que ça mange, les épaulards?

On a tous en tête les épaulards, super-prédateurs de nos océans qui peuvent s’attaquer aux plus grands animaux de la…

|Les baleines en questions 3/5/2022

Les rorquals bleus sont-ils vraiment bleus?

Cela pourrait sonner comme une drôle de question! Après tout, la couleur bleue de Balaenoptera musculus ne constitue-t-elle pas, outre…

|Les baleines en questions 11/4/2022

Les biopsies des bélugas sont-elles dérangeantes?

Depuis 1994, l’équipe de recherche du GREMM mène un programme de collecte à long terme de biopsies sur la population…

|Les baleines en questions 15/3/2022