Envie de partir en mer à la rencontre des mammifères marins? L’expérience s’ouvre à vous grâce aux baladodiffusions regroupées par Baleines en direct. Où que vous soyez, profitez de ces contenus éducatifs et passionnants en provenance de plusieurs régions du monde, toutes sans frontières pour les baleines. Bonne écoute!

En français

The Oceans relate l’expérience de l’équipe de Greenpeace France à bord de l’Esperanza en cinq épisodes. L’équipe raconte son périple: observer l’équilibre toujours présent dans certains océans, comme près des côtes de la Guyane, mais aussi mettre en relief l’influence qu’ont les milieux marins les uns sur les autres.

Oublier Moby Dick est une série de quatre documentaires plongeant au cœur des recherches scientifiques sur les sons émis par les cachalots, les comportements des dauphins et même sur la vie des mythiques narvals. Les traditions autochtones se mélangent aux expériences des biologistes en mer et permettent de s’immerger dans l’univers des mammifères marins.

Océan silencieux, baleines heureuses, un épisode de l’émission Dessine-moi un dimanche diffusé en 2020 sur les ondes de Radio-Canada aborde comment le bruit des navires influence les activités quotidiennes des baleines. La pandémie de COVID-19 diminue le trafic maritime et les cétacés en bénéficient, explique Lyne Morissette, chercheuse en écologie des mammifères marins au Ocean Networks Canada. Elle donne aussi un aperçu de la situation des baleines noires de l’Atlantique Nord, une des espèces qui bénéficieraient de la baisse des passages de bateaux.

À la quarantième minute d’un épisode de la Terre au carré, l’équipe donne une ouverture sur le monde des cachalots. Quel est le rapport des pères dans les clans où ils ont des petits? François Sarano explique combien les membres du groupe vont être attentifs aux séries de clics que ces mâles communiquent aux autres individus.

Sur les épaules de Darwin présente un épisode entier sur le thème des cultures animales. L’attention du public est amenée vers quelques individus baleines à bosse arrivés sur la côte est de l’Australie en 2000. Ils ont adopté, au fil des ans, les chants de la population résidente de ce territoire marin. «En 11 ans, quatre chants s’étaient transmis d’ouest en est à travers les milliers de kilomètres qui séparent la côte est de l’Australie de la Polynésie française», nous apprend l’animateur Jean Claude Ameisen sur France Inter.

À la rencontre du Grand Nord avec Mario Cyr partage les expériences hors du commun de Mario Cyr, plongeur aguerri en eaux froides. À la source des documentaires éducatifs connus du grand public, il présente son mode de travail comme photographe du Grand Nord. Rester 20 minutes dans le noir, dans l’eau glacée, accroché avec un harnais sous la glace en attendant les narvals ou fuir les ours polaires après une prise d’image rapide sous l’eau sont des stratégies du photographe. Déterminé ou téméraire? À vous de choisir!

Baleine sous Gravillon est né pendant le premier confinement du printemps 2020. Ce balado se consacre à l’étude d’êtres vivants étonnants, passant de la baleine à la bactérie. Des experts sont invités chaque semaine pour parler de leurs projets de recherche ou de leurs aventures reliées à la nature. Insectes, rapaces, serpents, climat, océans, glaciers, cétacés, tout y est abordé sous l’angle de la culture et de la protection.

Du côté anglophone

Chaque jeudi, Aquadocs offre une occasion d’en apprendre plus sur les travaux de chercheurs-vétérinaires sur les cétacés. Des découvertes, des rencontres étonnantes et des expériences mémorables marquent les récits des spécialistes. Une entrée dans le quotidien empreint de questions et de processus rigoureux afin de mieux saisir la réalité des mammifères marins.

Le Whale Tales offre son émission audio: le Whale Tales Podcast. Dans une ambiance décontractée, les animatrices répondent aux questions des auditeurs sur l’écologie et discutent de certaines nouvelles enthousiasmantes sur des espèces menacées. La chercheuse Valeria Vergara est invitée dans un épisode pour parler du sujet passionnant de son travail: les bélugas et leur communication!

Hakai Magazine en format audio offre plusieurs actualités scientifiques sur le monde des cétacés et les sciences côtières. L’équipe de réalisation vulgarise la recherche et l’observation de ces géants des mers. Des vidéos montrant les baleines en pleine interaction ou encore des entrevues avec les chercheurs accompagnent régulièrement le contenu détaillé des épisodes. Leur plus récent projet, The Sound Aquatic, explore le paysage sonore des océans, un sujet encore méconnu. D’éminents chercheurs partagent brièvement leurs découvertes, tandis qu’en arrière-plan résonnent des chants de poissons, de cétacés et même de coraux. Christopher Clark, un des experts invités dans le premier épisode, compare les fonds marins aux confins de l’univers: «Sous l’eau, on entend davantage de sons qu’on ne connait pas que de sons qu’’on connait.» Notre compréhension de cet univers est en constante expansion. Immersion passionnante et bien documentée.

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) partage les observations et les connaissances d’experts sur plusieurs phénomènes marins, mais aussi sur l’impact des activités humaines dans Making Waves. Ces épisodes d’une quinzaine de minutes permettent d’apprendre les impacts globaux de nos actes sur les milieux marins.

Le Whale Scout Podcast rassemble chercheurs, auteurs et naturalistes sur les baleines du nord-ouest du Pacifique. L’équipe propose un épisode sur les épaulards résidents du sud de Colombie-Britannique avec Colleen Weiler du Whale and Dolphin Conservation (WDC). Ces «baleines urbaines», suenommées ainsi à cause de leur tendance à vivre à proximité des activités humaines, font l’objet de recherche et de protection face aux menaces qui les touchent, dont la circulation des navires et l’empêtrement dans le matériel de pêche.

Le Water Women Podcast donne le micro aux femmes qui vouent leur carrière à l’étude des océans et de leurs habitants. Des archéologues marines aux activistes en passant par les biologistes, cette série donne accès à des portraits ratissant une vaste étendue de métiers. Comprendre les dynamiques du climat en interaction avec les océans et entendre les anecdotes vécues par les chercheuses qui ont travaillé en mer donne un angle riche et inspirant pour de futures étudiantes désireuses de trouver leur place dans ce milieu.

Mother of Innovation  a interviewé la biologiste marine Ayana Elizabeth Johnson chez Ocean Collectiv lors d’un épisode. Elle donne un aperçu réaliste et conscientisant sur l’impact de la hausse du niveau de la mer sur nos vies et sur les déséquilibres aquatiques possibles.

The Marine Mammal Science Podcast est une riche production mettant les connaissances de plusieurs chercheurs à la disposition du public curieux de connaitre les découvertes et les conclusions de scientifiques passionnés. L’un des derniers épisodes présente le parcours de la chercheuse Michelle Lander qui parle de ses résultats concernant certains pinnipèdes, dont les lions de mer. Elle souligne les difficultés de les étudier et de mieux les comprendre puisqu’ils sont peu accessibles.

Nourrir l’intérêt des jeunes!

So you want to be a marine biologist offre une foule de portraits de scientifiques contribuant à la meilleure compréhension des milieux marins et, bien sûr, trace leur parcours professionnel. Les jeunes curieux de joindre la profession y trouveront de précieux conseils. Comment acquérir de l’expérience? Comment ces connaissances pratiques aident à créer un réseau et les bonnes raisons pour lesquelles s’engager dans cette voie?

Meet the Ocean reçoit des acteurs du monde scientifique, mais aussi des jeunes, des artistes et des spécialistes concernés par la conservation des océans. Les courts épisodes peuvent prendre différentes formes comme un conte raconté ou encore une discussion instructive entre plusieurs enfants sur l’impact des activités humaines.

Envie d’une option en présence réelle?

Vous aurez aussi accès à du contenu éducatif et une expérience chaleureuse cet été à Tadoussac. Le Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) bonifie son exposition de squelettes avec trois nouveaux spécimens: un rorqual commun, un rorqual à bosse et une baleine noire de l’Atlantique Nord. Nous avons maintenant la plus grande collection de squelettes de baleines en exposition au Canada! Mais il y a plus. Nouvellement arrivé à Tadoussac, le fossile de Félix, un béluga vieux de 10 700 ans, est l’une de nos attractions incontournables en 2021.

Vous connaissez d’autres ressources éducatives audio sur les mammifères marins? Partagez-nous-les à [email protected].

Actualité - 8/3/2021

Jasmine Tremblay-Bouchard

Assistante aux communications à l’hiver 2020-2021, Jasmine contribue en tant que rédactrice aux activités du GREMM afin de sensibiliser le public sur la situation des baleines et des phoques du Saint-Laurent. Son enthousiasme pour la cause écologique l'amène à élargir ses connaissances en permanence. Les mammifères marins lui inspirent l’intelligence, l’amour et la beauté.

Articles recommandés

« Je lis la science » : À la recherche d’un bon livre scientifique? Nos suggestions!

Aujourd’hui, 22 septembre 2021, c’est la journée nationale «Je lis la science»! Autorisons-nous tous une petite pause des réseaux sociaux,…

|Actualité 21/9/2021

Semaine de la culture scientifique : A comme anémone, B comme baleine et C… comme climat!

Des jungles pluviales de l’Amazonie aux toundras glacées de la Sibérie, en passant par les forêts tempérées d’Europe, la planète…

|Actualité 20/9/2021

Déchiffrer les amitiés des épaulards grâce aux drones

Tout comme les humains, les épaulards ne peuvent pas choisir leur famille, mais ils pourraient au moins décider avec lesquels…

|Actualité 1/9/2021