Suivi, 7 juin 2013

Le MDDEFP confirme que la carcasse a été envoyée dans un dépôtoir.

Suivi, 4 juin 2013

Voici des informations récentes concernant le petit rorqual échoué sur la plage de Newport:

  • Un bénévole du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins a mesuré et étiqueté l’animal: il mesure 7,6 m de longueur et ce serait une femelle. Le bénévole a également affiché de l’information à proximité. Ceci permettra de renseigner promeneurs et résidants, qui ont été nombreux à signaler l’incident à Urgences Mammifères Marins.
  • Le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) enlèvera la carcasse de la plage dans les prochains jours.

3 juin 2013

Deuxième carcasse de petit rorqual de l’année, échouée cette fois à Newport, dans la baie des Chaleurs, le 2 juin. Contrairement à celui (ou plutôt celle, puisqu’il s’agissait d’une femelle) échoué à Uashat près de Sept-Îles le 22 mai dernier, cette carcasse ne présente pas de signes d’empêtrement dans un engin de pêche. La cause de sa mort restera probablement inconnue.

Au cours de la journée, les démarches pour faciliter l’échantillonnage scientifique de la carcasse se poursuivent. Également, le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) évaluera s’il faut faire enlever la carcasse de la plage où elle se trouve. Bien qu’une carcasse ne soit pas une source de pollution environnementale, elle peut devenir une nuisance publique selon l’endroit où elle se trouve.

Chaque année, le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins traite une centaine de cas de carcasses de baleines. Les espèces les plus courantes sont le béluga, le marsouin commun et le petit rorqual. Chaque signalement est très apprécié et aide les chercheurs à mieux comprendre les mammifères marins du Saint-Laurent.

En savoir plus:

Échouage d’un petit rorqual à Uashat

Urgences Mammifères Marins - 7/6/2013

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Pourquoi ne pas toucher à une carcasse de mammifère marin?

Par Marie-Maude Rondeau Avez-vous déjà entendu parler de Valleau, le cachalot dont la carcasse s’est échouée à L’Anse-à-Valleau en 2003?…

|Urgences Mammifères Marins 4/11/2021

Deux baleines à bec s’échouent vivantes dans la baie des Chaleurs

Jeudi 30 septembre, le Réseau québecois d'urgence pour les mammifères marins (RQUMM) reçoit un signalement pour deux baleines échouées vivantes…

|Urgences Mammifères Marins 7/10/2021

Que faire face à un phoque blessé?

Alors que vous vous promenez sur les rives du Saint-Laurent, vous tombez nez à nez avec un phoque. Jusque-là, rien…

|Urgences Mammifères Marins 11/8/2021