Une tempête hivernale, des vents saisissants, des eaux tumultueuses… Les conditions météorologiques ont compliqué les observations de mammifères marins cette semaine. Un observateur nous mentionne : «Rien à signaler cette semaine, la mer nous cache ses secrets… trop de vent». Cependant, les accalmies ont tout de même permis aux baleines de se laisser contempler.

Les dauphins filent comme le vent

Un collaborateur du GREMM possédant une maison aux Bergeronnes nous raconte avoir vu au moins 60 dauphins à flancs blancs dimanche. «Ils étaient en bandes de 3 à 10, en nage rapide, voire très rapide. Ils filaient vers l’aval! La mer était très agitée et il y avait beaucoup de vagues. Je n’ai pas observé de sauts ou de bonds, mais c’était super chouette.» Il a également observé des rorquals à bosse ainsi que des bélugas les jours précédents.

Tableaux de baleines, de phoques et d’oiseaux

Le 4 décembre, un observateur posté au quai des Escoumins dénombre un petit rorqual, un phoque du Groenland, deux phoques gris et un phoque commun depuis la rive. Le 7 décembre, lendemain de tempête, le photographe Renaud Pintiaux a observé des Harelde kakawi, une espèce de canard plongeur arborant un plumage aux motifs variés et qui restera dans la région durant l’hiver. Chaque jour, au cap de Bon-Désir, cet amateur d’oiseaux et de baleines a aussi aperçu des dizaines de grands souffles au loin. Il nous raconte d’ailleurs sa dernière sortie en mer à la rencontre des grands rorquals encore présents dans le fleuve Saint-Laurent dans ce carnet de terrain.

À Godbout, plusieurs rorquals à bosse ont été vus tôt le matin à partir de la rive cette semaine. «Je les observe depuis le rivage, car il y a trop de vent pour les observer depuis le bateau», nous explique une observatrice. Le matin du 8 décembre, elle nous rapporte avec vu 35 rorquals à bosse, en groupe comptant jusqu’à 7 individus, le long de la route 138 entre Baie-Comeau et Godbout. Le même jour, les souffles de trois rorquals à bosse à proximité la rive ont d’ailleurs été remarqués à Franquelin. Le comportement de ces baleines indiquait qu’elles étaient en alimentation, selon un riverain. Un petit rorqual a aussi fait surface à Franquelin cette semaine.

Le 1er décembre, des ornithologues ont observé un petit rorqual à la pointe Saint-Pierre, à Percé. Le 2 décembre, près de Cap-aux-Os, deux rorquals à bosse immobiles semblaient dormir à la surface de l’eau en compagnie d’une dizaine de marsouins. Trois jours plus tard, le souffle ballonné d’un rorqual à bosse a jailli hors de l’eau à proximité de Cap-d’Espoir. «Wow, toujours un plaisir incommensurable!», s’exclame une riveraine. Le 7 décembre, trois ou quatre phoques communs se prélassaient sur la plage tandis que deux rorquals à bosse soufflaient au cap Bon Ami. «On voyait très bien les souffles et les queues», nous rapporte l’observatrice.

La blancheur qui s’installe sur le paysage ne camoufle pas tous les habitants colorés des mers. Gardons l’œil ouvert!

Observations de la semaine - 9/12/2021

Marika Drouin

Marika Drouin a rejoint l'équipe de Baleine en direct en tant que rédactrice scientifique au GREMM à l'automne 2021. Elle a effectué un baccalauréat en biologie ainsi qu'une maitrise en biochimie - profil bio-informatique à l'Université Laval. Sauveteuse durant de nombreux étés et plongeuse à ses heures, Marika est fascinée par l'écosystème du fleuve St-Laurent et par toutes les espèces qui y vivent! Passionnée par la communication scientifique, Marika adore imager des phénomènes complexes afin de faire voyager toute personne intéressée dans le monde insoupçonné des baleines!

Articles recommandés

Une drôle de coïncidence

Les bélugas ont su profiter pleinement de leur première journée de quiétude dans le fjord du Saguenay. De nombreux dos…

|Observations de la semaine 23/6/2022

De l’action près des côtes

Du petit marsouin commun au titanesque rorqual bleu : l'immense palette d'observation qu'offre le Saint-Laurent n'est pas réservée aux navigateurs. Les…

|Observations de la semaine 16/6/2022

Les rorquals à bosse volent la vedette!

Exubérantes, éclaboussantes, et omniprésentes, les rorquals à bosse ont parfois tendance à voler la vedette aux autres cétacés. Et pas…

|Observations de la semaine 9/6/2022