Aquarelle

- Ville de Lévis
  • No d'identification : DL0158
  • Sexe : Femelle
  • Naissance : Vers 1979
  • Connue depuis : 1989
  • Adoptée depuis : 2014
0158_G_BLV110704_1314_0
0158_D_BLV110703_1122_0

Ses traits distinctifs

Il faut regarder dans sa crête dorsale pour reconnaître Aquarelle notamment grâce à cette cicatrice flanc droit qui laisse une grosse encoche visible du flanc gauche. On y trouve également des petites taches et d’autres entailles.

Son histoire

Notre première rencontre avec Aquarelle remonte à 1989. Elle est alors légèrement grise. À partir de 1992, elle a toujours été notée comme «blanche». Sa crête dorsale demeure toutefois noire facilitant ainsi son identification. Le changement de couleur chez les bélugas, soit le passage du gris au blanc, survient entre l’âge de 12 à 16 ans. Aquarelle est donc née vers 1979.

Sa taille et ses fréquentations nous laissent croire que Aquarelle est une femelle de la communauté du Saguenay. Dans l’aire de répartition estivale, les femelles forment de grandes communautés dans lesquelles elles s’occupent des nouveau-nés et des jeunes. Ces communautés sont attachées à des territoires traditionnels et il y a peu d’échanges entre elles. On compte parmi ses compagnes, Slash, Élizabeth et DL0169.

Le 20 septembre 2001, une biopsie prélevée sur son dos confirme le sexe de Aquarelle : c’est bien une femelle. Au fil des années, Aquarelle est régulièrement vue dans des groupes incluant des nouveau-nés. À quelques reprises, elle a été vue avec un veau qui semblait être le sien. L’analyse de l’ADN extrait de sa biopsie nous aidera pour reconstruire son arbre généalogique.

La suite de son histoire nous aidera à mieux comprendre la vie sociale et reproductive des bélugas. C’est en comprenant comment vivent les bélugas que nous serons en mesure de mieux les protéger.

La suite de son histoire nous aidera à mieux comprendre la vie sociale et reproductive des bélugas. C’est en comprenant comment vivent les bélugas que nous serons en mesure de mieux les protéger.

Historique des observations de Aquarelle

Dernières nouvelles

  • 4 JUILLET 2011

    Le matin du 4 juillet 2011, l’embouchure du Saguenay est bouchée de brume. Nous perdons de vue le groupe de bélugas que nous tentions de suivre. Rendus à la baie Sainte-Marguerite, aucun béluga n’est présent. Nous redescendons le fjord et amorçons un contact avec un groupe que nous avons croisé un peu plus tôt, groupe dans lequel Aquarelle se trouve. Les animaux sont très calmes. Ils s’immobilisent parfois à la surface de l’eau. Puis, quelques minutes plus tard, l’activité de surface reprend de plus belle. Les bélugas deviennent très bruyants tout en se déplaçant vers l’amont du Saguenay.

    Mise à jour : 17 novembre 2017

Le parrain

  • Ville de Lévis

    La ville de Lévis a adopté Aquarelle et participe à l’adoption solidaire de Neige, Nics, Solidaire, Bilou et Cica avec les municipalités riveraines du Saint-Laurent (2014).

    En cliquant sur le nom ci-dessous, découvrez les textes, dessins et vidéos des enfants des écoles primaires participantes sur Facebook.

    Aquarelle a été nommé par la classe de 4e de l’école du Grand-Fleuve de Saint-Romuald dans le cadre du concours Notre béluga s’appelle… .

    0158_FicheBox_gagnants5