BpJAM est le bateau pneumatique du GREMM. Il est dédié au programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin. Trois matins par semaine, il sillonne différents secteurs du parc à la recherche des baleines. Les photos et données recueillies permettent de produire des indices d’abondance pour mesurer la présence des baleines d’année en année. Elles permettent aussi de poursuivre les histoires individuelles des baleines connues (Portraits de baleines).

Voilà maintenant un mois que notre équipe n’a pas connu une aussi belle journée! Une brèche dans les grands vents, une mer très calme pendant quelques heures et des animaux au rendez-vous. Après seulement 30 minutes de navigation, nous apercevons au loin un rorqual à bosse qui montre la queue en plongeant ainsi qu’un souffle d’une plus grosse baleine. En se dirigeant là-bas, deux rorquals communs font surface proche de nous et on peut en voir un autre plus loin; le travail commence. Nous sommes à environ deux milles marins au large de cap Granite. Parmi les deux rorquals communs, on reconnaît Orion et également Zipper, animal que l’on n’avait pas revu dans l’estuaire depuis 2008. Entre les plongées des rorquals communs, nous avons le temps de photographier les deux rorquals à bosses qui se sont rapprochés tranquillement de nous: il s’agit d’Irisept et de Gaspar.

Nous continuons notre route vers l’aval et rencontrons trois rorquals bleus à environ 3,5 milles marins au large du cap de Bon Désir; seulement deux d’entre eux sont photographiés. Les analyses préliminaires suggèrent qu’il s’agirait de Crinkle…à confirmer plus tard.

En mer aujourd’hui: Patrick Bérubé et Timothée Perrero

Carnet de terrain - 16/9/2013

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Une saison 2021 qui soulève des questions

Par René Roy Depuis plusieurs années, j’effectue des sorties en mer dans le Saint-Laurent dans le but d’observer les mammifères…

|Carnet de terrain 13/12/2021

Une dernière sortie au large…

La saison des excursions aux baleines dans le secteur entre Tadoussac et Les Escoumins s’est achevée début novembre. Ai-je besoin…

|Carnet de terrain 3/12/2021

Avec les bélugas… La collecte de biopsies

Par Laura Zeppetelli Cet automne, j’ai eu l'opportunité de quitter mon bureau au centre-ville de Montréal pour embarquer à bord…

|Carnet de terrain 9/11/2021