Des rorquals bleus? Jusqu’à trois individus auraient été observés dans l’estuaire. Des rorquals à bosse?  Il y en a plusieurs dans la baie de Gaspé, dont un groupe de cinq individus qui se serait même approché de la côte. Des baleines noires de l’Atlantique Nord? Jusqu’à une douzaine a été repérée dans le golfe. La diversité des baleines dans le Saint-Laurent est époustouflante, et quand ce n’est pas une baleine, c’est un requin qui est observé!

Mystères dans l’estuaire

Le narval pourrait bien avoir été vu pour la première fois cette année! Il aurait été repéré depuis la rive aux Escoumins, nageant tranquillement avec un groupe de bélugas en remontant le fleuve. Le verra-t-on bientôt à Tadoussac? C’est sans doute ce qu’espère l’équipe de recherche du GREMM, afin de pouvoir confirmer la présence de ce cétacé observé depuis 2016 en compagnie des baleines blanches.

Dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, on dénombre plus d’une douzaine de rorquals à bosse. Parmi eux, on compte H129, alias Whip, visiteur plutôt méconnu de l’estuaire, mais bien connu dans le golfe. Deux rorquals bleus ont aussi été vus dans la dernière semaine, Jaw-Breaker, une femelle présente depuis quelques semaines et un nouveau venu, B260. L’individu aurait été vu à plusieurs reprises en train de « plonger de côté », drôle de comportement pour un animal aussi gros!

Quelques phoques gris rodaient dans les eaux à proximité du quai d’Essipit. Alors qu’un individu pointait le bout de son nez, on pouvait l’entendre respirer depuis la rive. « Peut-être humait-t-il l’air pour son prochain repas, suppose une observatrice. Ou encore sa journée avait été particulièrement fatigante! » À Tadoussac, une naturaliste a pu admirer un petit rorqual faire une dizaine de sauts de grenouille. Sans oublier la présence d’un rorqual commun, de marsouins communs, de phoques communs et d’une dizaine de petits rorquals dans le secteur. Depuis Les Bergeronnes, une passionnée des mammifères marins se questionne sur l’identification d’une baleine. « Samedi dernier, une multitude de souffles de rorquals à bosse, à n’en plus finir! Et une baleine mystère aussi qui se baladait à l’écart du groupe : souffle très long et haut, dos noir, dorsale de rorqual bleu, mais difficile de confirmer quelle espèce. »

Une côte de baleines

À Pointe-des-Monts, l’horizon est plutôt tranquille avec seulement deux petits rorquals et quelques phoques qui pointent le bout de leur museau au-dessus de l’eau, mais aucun signe d’un grand rorqual. À Franquelin,  marsouins communs et phoques gris nagent au large. Une passionnée des mammifères marins fait une observation remarquable : « Deux petits rorquals ont été vus, dont un qui a fait une sortie de l’eau en exposant son abdomen rose et en vrillant à la surface de l’eau lors d’une autre sortie, montrant sa nageoire pectorale bien définie. » Le rorqual à bosse H857 est aussi dans le secteur depuis quelques jours. La présence de krill pourrait bien avoir attiré toute cette faune marine!

À la Station de recherche des îles Mingans (MICS), les baleines noires de l’Atlantique Nord sont toujours aussi présentes. Pendant la dernière semaine, entre 12 et 15 individus ont été observés. Richard Sears, fondateur et directeur du MICS, explique d’ailleurs qu’il y avait des interactions caractéristiques de la reproduction entre les animaux!

Deux rorquals communs ont aussi été repérés à proximité de Rivière-au-Tonnerre. Des petits rorquals circulent à proximité des îles Mingan, avec quelques marsouins ici et là. Un rorqual à bosse et un rorqual bleu ont aussi fait acte de présence, sans compter la visite d’un requin-pèlerin!

Une baie pour les cétacés

Dans la baie de Gaspé, suite à quelques journées d’observation peu fructueuses, les mammifères marins semblent tous être arrivés en même temps! Des dauphins à flancs blancs de l’Atlantique ont été vus en grand nombre : entre 100 et 150! Cette espèce grégaire vit en groupe de plusieurs individus et se nourrit de petits poissons pélagiques, de calmars et parfois de crustacés benthiques. Aussi, des petits rorquals nagent régulièrement à proximité de la rive, alors que des marsouins communs sont aussi dans le secteur. Au matin du 17 aout, un groupe de cinq rorquals à bosse a fait son apparition à l’intérieur de la baie, en face de l’Anse-aux-Amérindiens. Un requin-pèlerin a même pu être pris en vidéo!

Guylaine Marchand, collaboratrice pour le MICS, raconte ses différentes rencontres avec les mammifères marins lors d’une journée sur l’eau, le 15 aout dernier, à Gaspé. « À ma grande joie, j’ai eu l’occasion d’observer un rorqual bleu, deux rorquals communs et cinq rorquals à bosse, dont H009, alias Fleuret. Selon les archives du MICS, Fleuret est une femelle qui est née en 1982 de la femelle H008, alias Pseudo. Fleuret a beaucoup appris à l’équipe du MICS sur la biologie et le cycle vital des rorquals à bosse. Par exemple, le fait qu’elles arrivent à maturité sexuelle vers l’âge de 9 ans et qu’elles peuvent avoir des baleineaux environ tous les trois à quatre ans. Depuis, Fleuret est devenue une visiteuse régulière du Saint-Laurent, ayant été vue presque tous les ans dans diverses régions de l’estuaire et du golfe. »

Des bélugas en Gaspésie!

Deux rorquals à bosse et quelques petits rorquals ont été repérés depuis Sainte-Anne-des-Monts. Un groupe d’une cinquantaine de bélugas, principalement composé de mâles, a aussi fait la joie des observateurs et observatrices.

Où sont les baleines cette semaine? La carte des observations

Ces données ont été rapportées par notre réseau d’observatrices et observateurs. Elles donnent une idée de la présence des baleines et ne représentent pas du tout la répartition réelle des baleines dans le Saint-Laurent. À utiliser pour le plaisir!

Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation. Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. La carte fonctionne bien sur Chrome et Firefox, mais pas aussi bien sur Safari. Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche.
Observations de la semaine - 17/8/2023

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Le grand chelem des rorquals du Saint-Laurent, depuis la rive!

Imaginez avoir la chance de voir les quatre espèces de rorquals qui fréquentent le Saint-Laurent dans la même journée, et…

|Observations de la semaine 18/7/2024

La frénésie des baleines

Des plus petites aux plus grandes baleines, toutes sont actuellement réunies dans le Saint-Laurent! Les marsouins communs sont omniprésents, de…

|Observations de la semaine 11/7/2024

Siam de retour et un requin-pèlerin en Gaspésie

Siam, le rorqual à bosse doyen de l’estuaire, est de retour! Pendant que les baleines nagent un peu partout dans…

|Observations de la semaine 4/7/2024