Une espèce méconnue s’échoue à l’île aux Pommes et revit au Centre d’interprétation des mammifères marins de Tadoussac

  • Baleine à bec de Sowerby © GREMM
    13 / 06 / 2014 Par Marie-Sophie Giroux -

    Le 4 juillet 2013, une baleine à bec de Sowerby s’échouait à l’île aux Pommes, en face de Trois-Pistoles. Cette espèce, d’une longueur d’environ 5 mètres, est extrêmement rare dans l’estuaire du Saint-Laurent. Cet échouage a donc une valeur inestimable pour la science, ainsi que pour notre collection de squelettes de cétacés, unique au Canada. Le 13 juin, au Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) de Tadoussac, avait lieu le dévoilement officiel du squelette de cette baleine.

    Le public pourra désormais découvrir les adaptations spectaculaires de cette championne de la plongée profonde et longue durée.
    « Il s’agit d’une chance exceptionnelle de découvrir cette baleine si fascinante et si peu connue faisant maintenant partie du patrimoine de la Côte-Nord », mentionne Patrice Corbeil, directeur du CIMM.

    Un court film intégré à l’exposition présente les différentes étapes de cette aventure, de la récupération au casse-tête final pour assembler ce géant. L’un des naturalistes, Michel Martin, qui a participé activement à la réalisation de ce nouveau squelette, était présent lors du dévoilement pour raconter son expérience.

    « C’est fascinant de récréer une baleine ! Elle connaîtra maintenant une deuxième vie par la voix des naturalistes du CIMM qui raconteront son histoire extraordinaire », souligne Michel Martin, naturaliste sénior.

    Le CIMM sensibilise et nourrit la fascination du grand public au sujet des baleines du Saint-Laurent depuis son ouverture en 1991. Centre de référence et d’actualité incomparable, le CIMM s’est entièrement renouvelé depuis 2009. Lauréat Argent des Grands prix du tourisme québécois 2014, le CIMM innove avec le Jardin de la Grève, un jardin dédié à la biodiversité et à la flore maritime de la Côte-Nord dans lequel des activités d’interprétation gratuites sont offertes tous les jours.

    L’équipe du CIMM tient à remercier, le centre de vacance Ferme 5 étoiles, Arrimage Québec, la MRC Haute-Côte-Nord ainsi que le ministère de la Culture et des Communications pour leur support à ce projet. Un merci tout spécial à Monsieur Gaston Déry, propriétaire de l’île aux Pommes.

    Pour en savoir plus:

    Sur la nécropsie de la baleine à bec

    Reportage Une baleine à bec échouée à Trois-Pistoles, TVA nouvelles