Une école d’été sur la sensibilité et la cognition animale

  • 05 / 06 / 2018 Par Marie-Ève Muller

    Quelle sensibilité ont les poissons? Est-ce qu’une pieuvre a conscience d’elle-même? Qui sont les dauphins et peut-on les considérer comme des personnes non-humaines?

    Ces questions seront abordées et étudiées lors de l’école d’été de l’Institut en sciences cognitives de l’Université du Québec à Montréal, qui se déroulera du 26 juin au 6 juillet. Les conférences et classes seront données par une cinquantaine de chercheurs, professeurs, éthiciens et neurobiologistes, provenant du Canada, des États-Unis, mais aussi d’Allemagne, d’Angleterre et des Pays-Bas. Du côté des mammifères marins, notons la présence de Lori Marino, neurobiologiste et spécialiste du comportement et de l’intelligence animales et présidente du Whale Sanctuary Project.

    Il faudra aussi découvrir les conférences sur les mésanges, les primates, les chiens domestiques ou encore les chenilles pour saisir toute la complexité des questions soulevées par les recherches sur la cognition animale.

    Les activités se dérouleront en anglais, et s’adressent autant aux étudiants et étudiants qu’au grand public.

     

    Quoi : École d’été ISC 2018 en cognition animale – Le problème des autres esprits : sensibilité et cognition animale

    Quand : Du 26 juin au 6 juillet 2018

     : À l’Université du Québec à Montréal, Montréal

    Combien : 150$, avec ou sans crédits d’étude, pour les 10 jours ou 15$ par journée