Dernière nouvelle : le 27 novembre, Urgences Mammifères Marins était informé d’un dauphin échoué en Côte-Nord.

Un dauphin rare échoué à Port-Alfred au Saguenay

Le 25 novembre, vers midi, Urgences Mammifères Marins recevait l’appel pour un dauphin bleu et blanc retrouvé échoué vivant à Port-Alfred au Saguenay par des employés de Rio Tinto Alcan. Avant d’appeler, les témoins avaient fait quelques tentatives de remise à l’eau, en vain, et l’animal est finalement mort vers 13 h. Il s’agit d’une femelle, longue de 1,8 m.

Les dauphins bleu et blanc (Stenella coeruleoalba) sont des visiteurs exceptionnels du Saint-Laurent, et Port-Alfred se retrouve dans la baie des Ha! Ha! située à une centaine de kilomètres de l’embouchure du fjord du Saguenay, bien loin du lieu où on les observe parfois. De par cette situation inhabituelle, la rareté de l’espèce pour nos régions et son état de fraîcheur, une nécropsie du dauphin sera réalisée par une équipe de vétérinaires de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal à Saint-Hyacinthe. Prise en charge par des agents du Service de la Protection de la Faune Chicoutimi, la carcasse sera transportée aujourd’hui, le 26 novembre, jusqu’à Saint-Hyacinthe par Carl Guimont de Filmar/INESL.

Le 28 novembre : Stéphane Lair, vétérinaire et professeur à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal à Saint-Hyacinthe, suite à la nécropsie du dauphin réalisée la veille, a révélé aux médias que l’animal ne semblait souffrir d’aucune maladie particulière et que sa mort pourrait être due à l’hypothermie.

Il ne s’agit pas du premier échouage de dauphin bleu et blanc au Québec. Un spécimen avait été retrouvé mort en 2008 à Havre-aux-Maisons aux Îles-de-la-Madeleine, et aux dunes de Tadoussac en 1992. Le squelette de ce dernier est d’ailleurs exposé au Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) à Tadoussac.

Dans les médias:

Autre échouage de dauphin en Côte-Nord

Le 27 novembre, Urgences Mammifères Marins était informé de l’échouage d’un autre dauphin, mais cette-fois ci sur le rivage de la municipalité de Brochu en Côte-Nord, près de Sept-Îles. Il s’agit d’un dauphin à flancs blancs, une espèce fréquemment observée dans le golfe du Saint-Laurent, qui a été découvert le 16 novembre. Difficile d’accès, la bénévole, qui s’est rendue sur place pour valider le cas, a même dû pelleter la neige pour retrouver la carcasse enfouie. Celle-ci mesure un peu plus de 2 m.

Pour en savoir plus:

Urgences Mammifères Marins - 27/11/2013

Marie-Sophie Giroux

Marie-Sophie Giroux s’est jointe au GREMM en 2005 et y a travaillé jusqu’en 2018. Elle détient un baccalauréat en biologie marine et un diplôme en Éco-conseil. Chef naturaliste, elle supervise et coordonne l’équipe qui travaille au Centre d’interprétation des mammifères marins et rédige pour Baleines en direct et Portrait de baleines. Aux visiteurs du CIMM ou aux lecteurs, elle adore « raconter des histoires de baleines ».

Articles recommandés

Un rorqual à bosse empêtré dans l’estuaire : une grande mobilisation

Lundi dernier, le 12 septembre, le Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM) reçoit un appel : un rorqual à…

|Urgences Mammifères Marins 16/9/2022

Le phoque commun du Saint-Laurent touché par la grippe aviaire

En juin dernier, le Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM) a reçu un nombre anormalement élevé de signalements…

|Urgences Mammifères Marins 2/8/2022

Rorqual à bosse empêtré – En direct

Mercredi le 13 juillet, un rorqual à bosse a été aperçu au large des Escoumins accompagné d’un baleineau empêtré dans…

|Urgences Mammifères Marins 26/7/2022