Trois dauphins à flancs blancs sur le sable des îles

  • © Pêches et Océans Canada J.-C. Richard
    13 / 10 / 2011 Par GREMM -

    Des vents soufflant autour des 90 km/h et des vagues atteignant les 9 mètres ; les habitants des îles de la Madeleine étaient plongés dans la tempête cette semaine! Sous la surface des eaux agitées, les baleines poursuivent leurs activités, bien adaptées à ce milieu marin qui nous semble hostile et dangereux. Quand les vagues sont fortes, on voit souvent les baleines sortir davantage de l´eau, ce qui leur permet de s´élever au-dessus des vagues pour respirer. Puis, on imagine aussi qu´elles connaissent assez bien le « comportement » de l´eau pour repérer le rythme des vagues et calculer le bon moment et le bon endroit pour venir respirer. Toutefois, la nature peut jouer des tours… Trois dauphins à flancs blancs ont été retrouvés échoués vivants sur des plages aux îles de la Madeleine le 6 octobre dernier et, malgré les nombreuses tentatives de sauvetage initiées par des témoins ou orchestrées par le Réseau québécois d´urgences pour les mammifères marins, les animaux sont finalement morts. Serait-ce la tempête combinée à un territoire moins connu pour cette espèce pélagique qui aurait pu causer ces échouages ? On le soupçonne. Si l´histoire prend fin avec leur mort, l´étude se poursuit, car une prochaine nécropsie sur les carcasses nous en apprendra davantage sur les causes du décès.