Siam, le rorqual à bosse doyen de l’estuaire, est de retour! Pendant que les baleines nagent un peu partout dans le Saint-Laurent, six rorquals communs sont répertoriés aux iles Mingan, petits rorquals et bélugas circulent en grand nombre. En Gaspésie, c’est une tout autre espèce qui attire l’attentione : un requin-pèlerin!

Le retour de Siam

Ce rorqual à bosse a été photographié pour la première fois dans les eaux de l’estuaire en 1981. À l’époque, il est le seul rorqual à bosse à s’aventurer dans le secteur, lieu d’alimentation privilégié par les rorquals communs et les rorquals bleus. Pour les capitaines et naturalistes qui connaissent Siam depuis longtemps, observer cet individu mythique peut être émouvant : « Quel soulagement que de revoir Siam aussitôt dans la saison. Chaque année, on souhaite le revoir lors de la prochaine saison d’alimentation […]! »

Comme plusieurs rorquals à bosse, Siam doit son nom au patron de coloration particulier situé sous sa queue. En effet, les yeux de félin qui ressortent dans la partie noire de cette dernière lui donnent l’allure d’une tête de chat siamois. Son nom est donc hérité du diminutif de « siamois ».

Pendant ce temps, dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent…

Des bélugas s’aventurent dans la baie de Tadoussac à quelques reprises. À la baie Sainte-Marguerite, ce sont plus de 40 baleines blanches qui ont été vues depuis la rive! Des adultes, des individus gris et des veaux nagent dans la baie. Les nombreuses observations de l’espèce à cet endroit illustrent le rôle important de ce dernier.

Les phoques gris, rassemblés en groupe alors qu’ils sont souvent solitaires, étonne et permet une observation différente de l’espèce. « Il y avait plusieurs petits rorquals, commente un naturaliste en parlant de la semaine d’observation, mais ils n’étaient pas faciles à observer par moment. À la blague, j’ai dit souvent qu’ils sont des petits magiciens et qu’ils sont très bons pour disparaitre de ton champ de vision. »

Depuis le cap de Bon-Désir, un passionné des mammifères marins a droit à sa première observation de marsouins communs de la saison! « L’eau était vraiment calme, donc on pouvait facilement entendre leurs petits souffles. » L’action était à son comble avec la présence de quelques petits rorquals, des bélugas et de phoques communs. Les oiseaux marins égayaient également le paysage maritime. « Un goéland laissait tomber son oursin sur les rochers à plusieurs reprises pour essayer de le manger. » Pas le choix de faire preuve d’ingéniosité!

En termes de rorqual à bosse, il n’y a pas seulement Siam!  Gaspar et Irisept nagent eux aussi dans le parc marin, au grand plaisir des observateurs et observatrices. Serait-ce l’un d’entre eux que des amies postées au quai du traversier des Escoumins ont vu s’éloigner vers l’Est?

Requin-pèlerin à Gaspé

C’est le deuxième plus grand poisson au monde qui a fait jaser en Gaspésie : un requin-pèlerin! Après plusieurs mentions d’une résidente qui filmait de loin ce qui ressemblait fort à un individu de cette espèce depuis une semaine, c’est finalement au parc de Forillon que la présence d’un requin-pèlerin dans le secteur a été confirmée. Sur sa page Facebook, l’équipe du parc relate l’observation : « Notre équipe de la conservation répertoriait des plantes arctiques alpines dans les falaises du secteur sud à l’aide d’un drone scientifique. Notre collègue géomaticien a remarqué du coin de l’œil un triangle de bonne taille ondulé à la surface de l’eau. C’était l’aileron d’un requin-pèlerin! »

Inoffensif, le poisson écume la surface de l’eau en quête de nourriture. Il possède des structures associées aux branchies, appelées branchiospines, qui ressemblent à des poils. Grâce à ceux-ci, ils peuvent filtrer le plancton. Ce n’est pas sans rappeler… les fanons des baleines!

On signale des phoques communs et des phoques gris de plus en plus nombreux dans la baie de Gaspé. Deux rorquals à bosse ravissent les observateurs et observatrices, de même que les marsouins communs, qui ont été vus au courant de la semaine. Près de Grande Vallée, un petit rorqual est venu s’alimenter copieusement, tandis que des bélugas sont passés à quelques reprises.

Le long de la côte

Une caudale de rorqual à bosse a été aperçue par des plaisanciers près de Cap-à-l’Aigle. Malheureusement, aucune photo pour identifier l’individu! À Saint-Siméon, les dos blancs des bélugas circulent près de la côte et sont repérés à plusieurs reprises.  Pour un résident, la semaine signe aussi le retour d’une espèce dans le coin : « Les petits rorquals semblent de retour en grand nombre devant St-Siméon, avec plusieurs observations chaque matin. »

Beaucoup plus à l’Est, c’est depuis le phare de Pointe-des-Monts que des baleines blanches sont repérées presque tous les jours. Le mercredi, ce sont même huit individus qui passaient devant le monument historique! Dans le même coin, des riverains observent des petits rorquals dans la journée, puis s’endorment au son réconfortant des souffles des grandes baleines. L’écho leur permettait aussi de distinguer le bruit des bateaux passant à 5-6 kilomètres au large.

Dans le silence, des navigateurs qui voyagent à travers les iles de Minganie distinguent les souffles d’un petit rorqual. Phoques gris et marsouins communs accompagnent également la balade. Du travail attend l’équipe de la Station de recherche des Îles Mingan : après avoir vu un rorqual à bosse le 27 juin, ils doivent maintenant identifier les six rorquals communs qu’ils ont photographiés le 1er juillet!

Où sont les baleines cette semaine? La carte des observations

Ces données ont été rapportées par notre réseau d’observatrices et observateurs. Elles donnent une idée de la présence des baleines et ne représentent pas du tout la répartition réelle des baleines dans le Saint-Laurent. À utiliser pour le plaisir!

Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation. Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. La carte fonctionne bien sur Chrome et Firefox, mais pas aussi bien sur Safari.

Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche.

Merci aux collaborateurs et collaboratrices!

Merci aux observateurs et observatrices qui partagent avec nous leur amour pour les mammifères marins! Vos rencontres avec les cétacés et les pinnipèdes sont toujours un plaisir à lire et à découvrir.

Ce sont vos yeux, sur l’eau ou depuis la berge, qui permettent à cette rubrique de voir le jour.

André Bujold
Odélie Brouillette
Guylaine Côté
Marie-Andrée Charleboix
Michel Comeau
Clara Comeau
Thalia Cohen-Bacry
Marcel Cousineau
Laetitia Desbordes
Julie Deschênes
Pierre-Soleil Dion
Louis-Pierre Ducharme
Jade-Audrey Lavergne
Kevin Maltese-Crottier
Yael Medav
Élizabeth Melis
Camille Nem
Diane Ostiguy
Estelle Pagé
Chloé Pazart
Renaud Pintiaux
Pascal Pitre
Aline Remus
Jean Roy
Marie-Josée Roy
René Roy
Guillaume Savard
Andréanne Sylvain
Véronique Tanguay
Marielle Vanasse

Et à tous les autres!

Merci aussi aux équipes qui partagent leurs observations :

Centre d’éducation et de recherche de Sept-Îles (CERSI)
Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM)
Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM)
Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM)
Station de recherche des Îles Mingan (MICS)

Vous souhaitez vous aussi partager vos observations?

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 4/7/2024

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Le grand chelem des rorquals du Saint-Laurent

Imaginez avoir la chance de voir les quatre espèces de rorquals qui fréquentent le Saint-Laurent dans la même journée! Pour…

|Observations de la semaine 18/7/2024

La frénésie des baleines

Des plus petites aux plus grandes baleines, toutes sont actuellement réunies dans le Saint-Laurent! Les marsouins communs sont omniprésents, de…

|Observations de la semaine 11/7/2024

Gaspar, Piton et des rorquals bleus dans le golfe

Les baleines semblent être bel et bien arrivées dans l’estuaire et dans le golfe! La présence de plusieurs grands rorquals…

|Observations de la semaine 27/6/2024