Les baleines sont des carnivores qui se nourrissent de petits crustacés ressemblant à des crevettes. Pourtant, leur système digestif ne ressemble pas à celui des mammifères carnivores. Étonnamment, leur estomac a plutôt des airs de parenté avec celui des vaches!

L’estomac des baleines est compartimenté en plusieurs poches (ou plusieurs estomacs) tout comme celui des ruminants. Le biologiste et spécialiste des baleines du monde occidental, Pierre-Henry Fontaine explique que : « les compartiments leur permettent d’avaler de grandes quantités de nourriture rapidement et sans mâcher. »

Chez les vaches, ces compartiments permettent de dégrader la cellulose qu’on trouve dans les végétaux pour la digérer. Elles ruminent leur nourriture, c’est-à-dire qu’elles la digèrent une première fois, la régurgitent, l’avalent à nouveau et la digèrent pour de bon.

Des bactéries révélatrices

En 2015, une équipe de chercheurs a découvert que les groupes de bactéries présents dans le système digestif des baleines à fanons sont un hybride entre ceux des vaches et ceux des prédateurs ayant une diète riche en viande comme le lion ou le tigre. Mais comme les baleines ne mangent pas d’algue, pourquoi conservent-elles des bactéries caractéristiques des herbivores?

Le mélange de ces deux types de communautés microbiennes permet aux baleines de digérer non seulement la chair des petits crustacés qu’elles mangent, mais aussi leur carapace. Le premier compartiment de l’estomac des baleines agit au même titre que le système digestif des ruminants et désagrège le composant principal des carapaces de crustacés, la chitine.

La chitine devient alors disponible comme aliment, ce qui est non-négligeable puisque les carapaces représentent jusqu’à 10 % de l’apport total de nourriture d’une baleine. Sans la possibilité de digérer la chitine, la baleine perdrait cette source de nourriture qui serait autrement déféquée. Quand on y pense, les baleines sont des championnes pour éviter le gaspillage alimentaire!

Les baleines ne sont donc pas des ruminants à proprement parler. Elles sont bel et bien des carnivores malgré que leur estomac conserve des traces indéniables de leurs ancêtres ongulés!

Les baleines en questions - 6/7/2018

Aurélie Lagueux-Beloin

Aurélie Lagueux-Beloin est rédactrice pour Baleines en direct depuis l’été 2018. Aimant autant faire de la science qu’en parler, elle complète sa maitrise en biologie à l’Université du Québec à Montréal ainsi qu’un certificat en journalisme à l’Université de Montréal. Sur les ondes de CISM 89,3 FM, elle coanime l’émission de vulgarisation scientifique Le Lab. Aurélie est touche-à-tout et s’intéresse autant aux baleines qu’aux dinosaures en passant par les bancs de krill!

Articles recommandés

Quel est l’impact d’une collision sur la vie sociale d’un cétacé ?

Lorsqu'on évoque les impacts d'un accident entre un navire et un mammifère marin, on se concentre généralement sur les conséquences…

|Les baleines en questions 19/1/2021

Comment rester optimiste face à l’avenir des baleines?

En conservation et en recherche, les efforts pour mettre à jour les connaissances sur les cétacés et les protéger se…

|Les baleines en questions 18/12/2020

La consanguinité, un problème pour les baleines en voie de disparition ?

Il resterait près de 360 baleines noires de l’Atlantique Nord dans le monde, et probablement moins d'une dizaine de vaquita…

|Les baleines en questions 26/11/2020