On pourrait croire que les aléas de température pendant l’automne diminuent la fréquence des observations de mammifères marins. Or, ce n’est pas tout à fait le cas! Alors que la météo n’était pas des plus clémente cette semaine, plusieurs espèces ont tout de même été repérées.

Vent dessus, vent dedans sur la rive sud

Les derniers jours ont été marqués par les tempêtes automnales sur la rive sud, le vent et la pluie ont confiné les observateurs de mammifères marins de Bonaventure à Percé. Pourtant, à Cap Gaspé, une centaine de marsouins communs ainsi qu’un petit rorqual ont été aperçus le 13 octobre. Un capitaine rapporte aussi sept à huit rorquals à bosse à environ huit milles marins du Cap, tout au long de la semaine! À la plage de Haldimand, près de la rivière Saint-Jean à Gaspé, ce sont une vingtaine de phoques communs et gris qui s’activent dans l’eau. Les phoques communs sont des résidents du Saint-Laurent, ils peuvent ainsi être observés tout au long de l’année, tandis que les phoques gris sont présents du printemps à l’automne dans le golfe et l’estuaire du Saint-Laurent.

Une baleine au bout du tunnel

Heureuse rencontre à La Malbaie, dans le secteur de Cap-à-l’Aigle ce dimanche! Un observateur raconte qu’«une baleine à bosse breach à trois reprises, fait du spyhopping puis se renverse sur le dos pour battre la surface de l’eau avec ses pectorales… puis disparaît après!» Outre ce comportement éclatant, des marsouins communs sont aussi aperçus le 18 octobre.

Le brouillard enveloppait la rive nord. Les passagers du traversier quittant le quai de Saint-Siméon ont tout de même eu la chance d’observer des mammifères marins. Une observatrice commente : « nous avons pu voir le petit rorqual passer à 2 reprises devant le quai, suivi de quelques phoques et d’un petit groupe de marsouins… malgré un brouillard à couper au couteau! »

En croisière dans le parc marin du Saguenay‒Saint-Laurent, les passagers sont choyés : petit rorqual, rorquals à bosse, marsouins communs, dauphins à flancs blancs et phoques gris se partagent la vedette. Une vue privilégiée est accordée aux croisiéristes alors que des bélugas s’approchent du navire! Les rorquals à bosse sont repérés nombre de fois près de Tadoussac. Certains individus connus se font remarquer : H871 est présent jeudi; «Peter» et H857 y sont le 16 octobre;H8045 alias «Menutan» fait surface le 17 octobre en compagnie du baleineau de 2021 de Cédille. Trois rorquals communs ont même surpris les observateurs dimanche, alors qu’ils avaient été peu présents dans la région cet été.

La Grande-Pointe aux Escoumins est fréquentée par de nombreux mammifères marins. Un rorqual à bosse, un petit rorqual, deux groupes de marsouins communs et des phoques gris y sont aussi aperçus. Un béluga solitaire est en outre repéré à travers la brume par un matin pluvieux. Entre le traversier des Escoumins et la marina des Bergeronnes, la famille des rorquals est au rendez-vous! Quelques rorquals à bosse, un commun et des petits rorquals sont visibles de la cote.

Bien qu’habituellement grégaire, un béluga a été aperçu nageant seul. © GREMM
Un groupe de 7 et un autre de 25 marsouins communs ont été repérés près des Escoumins © GREMM

Un appel au Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins d’un observateur de Baie-Comeau y révèle la présence de deux rorquals à bosse cette fin de semaine.

Les marsouins communs semblent commencer à quitter Franquelin : un seul a été repéré cette semaine. En revanche, des observations de phoques gris sont rapportées plusieurs fois. Automne oblige, la chute des feuilles permet d’avoir une meilleure vue sur le fleuve de la route 138 : un arrêt à une halte routière a offert une vue à un observateur sur quatre petits rorquals s’alimentant, leur souffle visible à la surface de l’eau.

Le malheur a frappé un marsouin commun qui s’est échoué à Sept-Îles; une bénévole pour le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins a pris des données auprès de la carcasse. Dans ce genre de situation, le bénévole est appelé à prendre des notes sur le site, mesurer la carcasse, informer et sensibiliser les curieux présents lors de l’intervention ainsi qu’établir un périmètre de sécurité.

Au sud de Port-Cartier, la sortie en mer d’un plaisancier lui permet de voir des phoques gris ainsi que des marsouins. Un petit rorqual et deux marsouins communs sont repérés près du quai des croisières ce mardi. Le lendemain, ce sont au moins trois têtes curieuses de phoques gris qui émergent de la surface de l’eau à l’embouchure de la rivière Sainte-Marguerite, à Gallix.

Les tempêtes automnales frappent aussi plus haut sur la rive nord. À Sept-Îles, une riveraine relate des vents de 90 km/h ainsi que des pluies déferlantes pendant plusieurs jours. Un autre riverain, à Pointe-des-Monts, rapporte des vagues qui ont atteint entre 4 et 5 mètres de hauteur! Tempête ou non, les baleines doivent tout de même remonter à la surface pour respirer : elles n’ont toutefois besoin que d’environ une seconde pour le faire.

Carte des observations de la semaine

Ces données ont été rapportées par notre réseau d’observatrices et observateurs. Elles donnent une idée de la présence des baleines et ne représentent pas du tout la répartition réelle des baleines dans le Saint-Laurent. À utiliser pour le plaisir!

Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation. Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. La carte fonctionne bien sur Chrome et Firefox, mais pas aussi bien sur Safari.

Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche.

Vous souhaitez partager vos observations et contribuer à la science citoyenne ? Utilisez l’outil de saisie d’observation de mammifères marins.

Observations de la semaine - 20/10/2022

Chloé Laprise

Chloé Laprise a rejoint l’équipe de rédaction de Baleines en direct à l’automne 2022. Étudiante au baccalauréat en études de l’environnement à l’Université de Sherbrooke, elle a le souci de faire connaître les beautés de la nature et d’encourager sa protection à tous ceux qui s’y intéressent.

Articles recommandés

Phoques, rorquals et bélugas dans l’hiver

Cette semaine, les amoureux de l’hiver ont pu profiter des courtes journées ensoleillées pour aller admirer phoques, bélugas, petits rorquals…

|Observations de la semaine 8/12/2022

De grandes bouchées dans la baie

La journée est calme, le vent souffle tranquillement, dans la baie, quelques taches sombres s’agitent au loin. Il y a…

|Observations de la semaine 1/12/2022

Pas un, pas deux, mais six rorquals à bosse!

Cette semaine, quelques rorquals à bosse sont toujours présents dans le Saint-Laurent et un rorqual commun surprend des riverains. Malgré…

|Observations de la semaine 25/11/2022