Les petits rorquals, plutôt solitaires, sont des habitués du Saint-Laurent en été et souvent parmi les premiers à être observés. Ce sont surtout des femelles qui nous rendent visite dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent, tandis que les mâles de la population de l’Atlantique Nord se dirigent vers la haute mer.

Matures sexuellement entre 3 et 7 ans, mâles et femelles se retrouvent pendant les mois de janvier à mai dans le but de s’accoupler. La femelle porte alors le petit pendant 10 mois, pour mettre bas entre novembre et mars. Un seul nouveau-né est attendu à la naissance, cependant de rares cas de jumeaux et même de triplets ont déjà été rapportés. De plus, on estime qu’une femelle petit rorqual est en mesure d’avoir un baleineau chaque année, et peut donc être enceinte et allaiter en même temps.

Le baleineau se nourrit pendant 4 à 5 mois du lait riche de sa mère, puis prend sa propre route. C’est le plus court lien entre une mère et un baleineau parmi les baleines à fanon. Ainsi, très peu de couples mère-baleineau sont observés dans les aires d’alimentation comme le Saint-Laurent.


Célia Baratier a rejoint le GREMM cette saison comme naturaliste au CIMM et rédactrice pour Baleine en direct. Diplômée d’une maitrise en environnement et en communication scientifique, elle aime jouer avec les savoirs (et les mots !) pour partager et conter les aventures des baleines. 
Actualité - 16/7/2018

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

COVID-19: des baleines dans votre salon

Quand on habite sur la Côte-Nord ou en Gaspésie près du Saint-Laurent, on peut toujours profiter du grand air et…

|Actualité 2/4/2020

Des grands requins blancs s’attaquent à un rorqual à bosse

Des chercheurs ont assisté à un évènement rare dans la baie de Mossel, sur la pointe sud du continent africain:…

|Actualité 1/4/2020

Un baleineau à bosse de quatrième génération: celui d’Aramis!

Bonne nouvelle! Aramis, fille de la célèbre rorqual à bosse Tic Tac Toe, a récemment donné naissance à son tout…

|Actualité 26/3/2020