Le réseau d’innovation intersectoriel «Notre golfe» vient de faire paraitre «Les hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent : Enjeux sociaux, économiques et environnementaux». Cet ouvrage réunit 23 auteurs liés à diverses universités du Québec et issus des sciences sociales et océaniques. La question de l’exploitation des hydrocarbures dans le Saint-Laurent est donc traitée autant du point de vue du travail social que du droit, de la biologie marine que de l’hydrographie. Accessible au grand public, ce recueil scientifique s’adresse autant aux décideurs publics qu’aux personnes soucieuses de s’éclairer sur la question épineuse de l’exploitation des hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent. Son but : favoriser le débat public et la prise de décision sociétale.

La rédaction de «Les hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent» découle d’un atelier de travail organisé dans le cadre du 83e Congrès de l’Association francophone pour le savoir, mieux connu sous son acronyme ACFAS en mai 2015. Plus de 75 participants – chercheurs, gestionnaires publics, membres de groupes écologistes, citoyens, élèves du secondaire et étudiants universitaires – avaient participé à identifier les principaux enjeux liés à une telle exploitation et les questions qu’ils soulèvent.

«Notre golfe» a été créé en 2015 et est dirigé par Philippe Archambault du département de biologie de l’Université Laval et Steve Plante du département sociétés, territoires et développement de l’Université du Québec à Rimouski.

Le livre est disponible pour consultation et téléchargement gratuitement sur Notre golfe.

Actualité - 18/1/2018

Marie-Ève Muller

Marie-Ève Muller s’occupe des communications du GREMM depuis 2017 et est porte-parole du Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins (RQUMM). Comme rédactrice en chef de Baleines en direct, elle dévore les recherches et s’abreuve aux récits des scientifiques, des observateurs et observatrices. Issue du milieu de la littérature et du journalisme, Marie-Ève cherche à mettre en mots et en images la fragile réalité des cétacés.

Articles recommandés

Le projet « Fenêtre sur les bélugas » reçoit une aide de 600 000$ du gouvernement du Québec

Le lundi 15 novembre 2021 à 14h30, se tenait à Cacouna une conférence de presse soulignant le soutien financier du…

|Actualité 12/11/2021

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, ces réfugiées climatiques

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, qui ne comptent plus qu’environ 350 individus sur la planète, se trouvent présentement en…

|Actualité 8/11/2021

Le menu des rorquals communs change avec le climat

Capables de chasser et de se nourrir d’un nombre varié de proies allant du zooplancton aux poissons, les rorquals communs…

|Actualité 1/11/2021