L’équipe du F.G. Creed est de nouveau dans l’estuaire pour trouver les proies des baleines

  • © Pêches et Océans Canada M Guilpin
    04 / 08 / 2015 Par Marie-Sophie Giroux -

    © Pêches et Océans Canada M Guilpin

    Le navire de la Garde côtière canadienne F.G. Creed est dans l’estuaire cette semaine. L’équipe de Pêches et Océans Canada à bord est présente pour son huitième relevé acoustique annuel qui vise à recenser les populations d’espèces fourragères qui servent de proies aux baleines. L’équipe scientifique est composée de Ian McQuinn et Pierre Joly de l’Institut Maurice-Lamontagne.

    Krill © Pêches et Océans Canada I McQuinn

    Cette mission s’inscrit dans le cadre du Programme des espèces en péril, dans un projet qui étudie le rôle des espèces fourragères dans la distribution des rorquals dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent. L’un des objectifs consiste à établir la distribution des densités de zooplancton, particulièrement le krill, et des petits poissons pélagiques et, en même temps, établir un indice quantitatif des stocks des différentes espèces de krill. Cette information servira à établir des cartes de distribution spatio-temporelle des proies des rorquals afin de délimiter les aires d’alimentation de ces géants.

    En plus de sonder la colonne d’eau avec un échosondeur à multifréquence, un filet à zooplancton est également utilisé pour échantillonner les petits organismes révélés par l’échosondeur. Ce filet, appelé Jacknet, est équipé d’un stroboscope, source de lumière intermittente, qui permet de capturer les différentes espèces de krill beaucoup plus efficacement.