Le 11 mars prochain, le Musée royal de l’Ontario de Toronto lance sa nouvelle exposition consacrée au plus grand animal que la planète ait connu : Du fond des mers, la baleine bleue.

© The Canadian Press / Ho

L’exposition invite le public à « découvrir une histoire encore plus gigantesque que la nôtre » en racontant le récit de sa principale vedette, le squelette d’un rorqual bleu long de 24 mètres, qui remonte en avril 2014 alors que l’animal était trouvé mort aux abords de Terre-Neuve. Cette baleine faisait probablement partie des neuf individus repérés morts prisonniers des glaces quelques semaines plus tôt. « Jamais un aussi grand nombre de rorquals bleus ne sont morts en même temps dans la même région », avait alors indiqué Pêches et Océans Canada. Cet échouage, tragique pour l’espèce en voie de disparition, s’est toutefois révélé par la suite une opportunité exceptionnelle pour la recherche et la conservation.

Du fond des mers, la baleine bleue propose une immersion dans la vie de ces baleines (évolution, communication, stratégie d’alimentation) et de découvrir les projets de recherche et de conservation menés aux quatre coins de la planète pour mieux comprendre ces géants furtifs. Des experts viendront présenter leurs projets de recherche, notamment :

Richard Sears, fondateur et directeur de la Station de recherche des îles Mingan (MICS)

Christopher Clark de Cornell University, spécialiste de l’acoustique des mammifères marins

Asha De Vious, investigatrice du Sri Lankan Blue Whale Project.

Pour en savoir plus:

Sur le site du Musée royal de l’Ontario et leur page Facebook.

Actualité - 27/2/2017

Marie-Sophie Giroux

Marie-Sophie Giroux s’est jointe au GREMM en 2005 et y a travaillé jusqu’en 2018. Elle détient un baccalauréat en biologie marine et un diplôme en Éco-conseil. Chef naturaliste, elle supervise et coordonne l’équipe qui travaille au Centre d’interprétation des mammifères marins et rédige pour Baleines en direct et Portrait de baleines. Aux visiteurs du CIMM ou aux lecteurs, elle adore « raconter des histoires de baleines ».

Articles recommandés

Jour des baleines: quelques gestes pour participer à la qualité de vie des mammifères marins

La cause des cétacés préoccupe une foule de personnes dans le monde entier. Le 19 février est le jour international…

|Actualité 18/2/2021

Un rorqual commun sur deux est victime d’un empêtrement

Les rorquals communs qui fréquentent le golfe du Saint-Laurent sont beaucoup plus nombreux à porter des marques et cicatrices d’empêtrement…

|Actualité 11/2/2021

La Saint-Valentin selon les préférences des baleines

Les marques d’affection, se dire que l’on s’aime et se le témoigner par des attentions spéciales. C’est bien le propre…

|Actualité 11/2/2021