C’est durant la fin de semaine du 23 au 24 novembre 2017 que se déroulera le Congrès 2017 de l’Association des biologistes du Québec (ABQ), à Trois-Rivières. En collaboration avec Stratégies Saint-Laurent et la Ville de Trois-Rivières, plusieurs conférences et autres activités sur l’état du fleuve Saint-Laurent seront présentées par des scientifiques québécois.

Les biologistes discuteront des enjeux concernant l’estuaire du fleuve Saint-Laurent : les impacts du changement climatique, l’état du fleuve et de ses écosystèmes, mais aussi son évolution. Les sujets vont des impacts du bruit subaquatique sur la faune, à la sauvegarde des milieux humides, en passant par l’évolution de la santé des bélugas au cours des trois dernières décennies. Avec plusieurs conférences, un carrousel d’actions et un panel de spécialistes, ce 42e Congrès de l’ABQ sera riche en informations et discussions.

Plusieurs sessions différentes seront animées : gouvernance du Saint-Laurent, aménagement et protection faunique, développement maritime et écosystèmes, développement dans la section fluviale et développement dans la section estuaire et marine. Le congrès se clôturera par un débat sur la question «Devrait-on tenir des états généraux sur le Saint-Laurent? » Y participeront Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Scott McKay, de l’Alliance des villes des Grands-Lacs et du Saint-Laurent, Nicole Trépanier, PDG de la Société de développement économique du Saint-Laurent, Véronique Nolet, de l’Alliance Verte et Lyne Morissette, de M — Expertise Marine,

L’Association des biologistes du Québec est un organisme à but non lucratif qui a pour objectif principal d’aider la communauté scientifique à protéger la voix du public concernant les enjeux biologiques de notre province.

Pour en savoir plus sur le Congrès 2017 de l’ABQ ou pour vous inscrire, vous pouvez visiter leur site web en cliquant ici.

Actualité - 7/11/2017

Marie-Ève Muller

Marie-Ève Muller s’occupe des communications du GREMM depuis 2017 et est porte-parole du Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins (RQUMM). Comme rédactrice en chef de Baleines en direct, elle dévore les recherches et s’abreuve aux récits des scientifiques, des observateurs et observatrices. Issue du milieu de la littérature et du journalisme, Marie-Ève cherche à mettre en mots et en images la fragile réalité des cétacés.

Articles recommandés

Les cétacés: les nouvelles vedettes de la recherche sur le rythme vocal

Les cétacés pourraient être les nouvelles vedettes des recherches sur le rythme vocal. Une étude récente indique quatre raisons pour…

|Actualité 3/7/2024

Le Gala de la Terre soutient trois organismes environnementaux

C’est à la Maison Symphonique de Montréal le 12 juin dernier qu’avait lieu la troisième édition de cet événement d’envergure.…

|Actualité 27/6/2024
Rorqual commun qui saute hors de l'eau.

Étudier les rorquals autrement grâce aux indicateurs physiques

Comment savoir si les baleines du Saint-Laurent se portent bien? C’est la mission que s'est donnée l’équipe du Centre d’éducation…

|Actualité 27/6/2024