Il y a quelques jours, je suis sorti au large de Matane avec un ami. Entre Grosse-Roches et Les Méchins, un secteur qui se retrouve sur la liste des aires protégées, nous avons aperçu au moins une dizaine de grand rorquals ! Parmi ceux-ci, il y avait des rorquals communs ainsi qu’au moins cinq rorquals bleus, que nous avons eu l’occasion de photographier. Un rapide coup d’œil sur mes photos me permet de reconnaitre B562 et B565, deux rorquals bleus que j’ai observés pour la première fois en 2018 et qui étaient alors nouveaux dans le catalogue de la Station de recherche des iles Mingans (MICS).

Cette sortie m’a aussi permis de recroiser B397, aussi appelée Doru, et B501, deux rorquals bleus qui portaient des blessures lorsque je les avais photographiés l’an passé. Ces lésions semblaient être causées par des frottements sous le couvert de glaces. Ce genre de blessures survient lorsqu’un individu se retrouve coincé sous un amoncellement de glaces poussées par les vents. Heureusement, les deux individus semblent s’être très bien rétablis cette année!

Le rorqual bleu B397.
B397. © René Roy
Le rorqual bleu B397.
B397. © René Roy

La suite de notre parcours a été plus tranquille, mais nous avons tout de même aperçu trois petits rorquals, une grande quantité de marsouins, ainsi que quelques groupes de phoques du Groenland. Après une première sortie assez décevante le 15 mai dernier, je suis satisfait d’avoir pu faire toutes ces rencontres lors de ma deuxième tentative. Compte tenu de l’augmentation générale du nombre d’observations faites l’année dernière, je me permets d’anticiper une excellente saison de photo-identification pour la Station de recherche des iles Mingan pour l’été 2020!

Carnet de terrain - 27/5/2020

René Roy

René Roy est un cétologue amateur, passionné de la mer et des baleines, résidant à Pointe-au-Père, dans le Bas-Saint-Laurent. Depuis plusieurs années, il entreprend des expéditions de photo-identification pour le compte de la Station de recherche des iles Mingan (MICS), principalement en Gaspésie. Il est également bénévole pour le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins.

 On peut voir ses photos sur Facebook

Articles recommandés

Travail d’équipe pour la protection des baleines

La protection du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent relève d’un travail d’équipe. La recherche permet de connaître les enjeux liés au…

|Carnet de terrain 13/10/2022

Récupération d’une carcasse de Dauphin à flancs blancs à Rimouski

Lundi, le 5 septembre en début d’après-midi, la centrale d’appels du Réseau québécois d’Urgences Mammifères Marins reçoit un signalement concernant…

|Carnet de terrain 11/10/2022

Les yeux rivés sur les bélugas

Chaque été, depuis 2003, l’équipe de Parcs Canada scrute le paysage marin de la baie Sainte-Marguerite pour dénombrer les bélugas…

|Carnet de terrain 6/10/2022