Elles sont de retour dans le golfe du Saint-Laurent après un hiver dans les eaux côtières de la Floride et de la Géorgie! Les deux premières baleines noires de l’Atlantique Nord de la saison ont été repérées à l’est de la baie des Chaleurs, le 3 mai dernier, lors d’un relevé aérien réalisé par le gouvernement du Canada.

Cette observation a immédiatement entrainé la mise en place des nouvelles mesures de protection dynamiques prévues par Pêches et Océans Canada. Ainsi, une zone de 2000 km² a rapidement été fermée à la pêche commerciale pour une quinzaine de jours, afin de limiter les risques d’empêtrements. Si les observations de baleines perdurent dans la même zone, celle-ci restera fermée pour le reste de la saison.

Dès le 28 avril, et avant même l’arrivée des deux cétacés, un corridor de ralentissement avait été mis en place pour diminuer les risques de collision.

Ces mesures exceptionnelles sont à la hauteur de l’enjeu de conservation. Avec une population estimée à moins de 410 individus, la baleine noire de l’Atlantique Nord, également appelée baleine franche de l’Atlantique Nord, est considérée comme une espèce en voie de disparition. Or, depuis quelques années, ces baleines sont présentes dans les eaux du Saint-Laurent de manière plus importante qu’avant, entrainant de nouveaux défis de cohabitation. En 2017, une importante mortalité – 17 carcasses, soit 3% de la population – avait été attribuée aux empêtrements et aux collisions. En 2019, encore 10 carcasses de baleines noires ont été trouvées.

Actualité - 7/5/2020

Laure Marandet

Laure Marandet est rédactrice pour le GREMM depuis l'hiver 2020. Persuadée que la conservation des espèces passe par une meilleure connaissance du grand public, elle pratique avec passion la vulgarisation scientifique depuis plus de 15 ans. Ses armes: une double formation de biologiste et de journaliste, une insatiable curiosité, un amour d'enfant pour le monde animal, et la patience nécessaire pour ciseler des textes à la fois clairs et précis.

Articles recommandés

Hybridation chez les rorquals bleus : encore des mystères à percer

Chassées, menacées, décimées. Les plus géantes de toutes les baleines ont subi les assauts de l’être humain au cours du…

|Actualité 11/4/2024

Meredith Sherrill : un exemple de ténacité pour travailler avec les baleines!

Pour travailler sur les baleines, son parcours s’est tracé entre la Californie, le Michigan, l'Écosse, pour finalement l'amener au Québec!…

|Actualité 7/3/2024

La réduction de vitesse en présence de baleines fait ses preuves

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi des limites de vitesse sont imposées dans certains secteurs de navigation? Une partie de la…

|Actualité 29/2/2024