Elles sont de retour dans le golfe du Saint-Laurent après un hiver dans les eaux côtières de la Floride et de la Géorgie! Les deux premières baleines noires de l’Atlantique Nord de la saison ont été repérées à l’est de la baie des Chaleurs, le 3 mai dernier, lors d’un relevé aérien réalisé par le gouvernement du Canada.

Cette observation a immédiatement entrainé la mise en place des nouvelles mesures de protection dynamiques prévues par Pêches et Océans Canada. Ainsi, une zone de 2000 km² a rapidement été fermée à la pêche commerciale pour une quinzaine de jours, afin de limiter les risques d’empêtrements. Si les observations de baleines perdurent dans la même zone, celle-ci restera fermée pour le reste de la saison.

Dès le 28 avril, et avant même l’arrivée des deux cétacés, un corridor de ralentissement avait été mis en place pour diminuer les risques de collision.

Ces mesures exceptionnelles sont à la hauteur de l’enjeu de conservation. Avec une population estimée à moins de 410 individus, la baleine noire de l’Atlantique Nord, également appelée baleine franche de l’Atlantique Nord, est considérée comme une espèce en voie de disparition. Or, depuis quelques années, ces baleines sont présentes dans les eaux du Saint-Laurent de manière plus importante qu’avant, entrainant de nouveaux défis de cohabitation. En 2017, une importante mortalité – 17 carcasses, soit 3% de la population – avait été attribuée aux empêtrements et aux collisions. En 2019, encore 10 carcasses de baleines noires ont été trouvées.

Actualité - 7/5/2020

Laure Marandet

Laure Marandet est rédactrice pour le GREMM depuis l'hiver 2020. Persuadée que la conservation des espèces passe par une meilleure connaissance du grand public, elle pratique avec passion la vulgarisation scientifique depuis plus de 15 ans. Ses armes: une double formation de biologiste et de journaliste, une insatiable curiosité, un amour d'enfant pour le monde animal, et la patience nécessaire pour ciseler des textes à la fois clairs et précis.

Articles recommandés

Hybride rorqual commun-rorqual bleu: un nouvel enjeu pour la conservation ?

L’existence des hybrides issus du croisement entre les deux plus gros animaux du monde — soit le rorqual commun et…

|Actualité 28/9/2020

Semaine de la culture scientifique: la biodiversité à célébrer!

Avez-vous pris récemment quelques minutes pour observer un coin de verdure dans votre quartier? Si vous tentiez de compter les…

|Actualité 22/9/2020

Nager dans un fleuve de polluants: les bélugas seraient quatre fois plus contaminés que les petits rorquals

À quel point les bélugas du Saint-Laurent sont-ils contaminés? C’est la question que se posait Antoine Simond lors de son…

|Actualité 21/9/2020