Pratiquement un an jour pour jour après le lancement de la deuxième vague de la campagne Adoptez un béluga, la première adoption collective a été complétée. Le béluga DL0030 est l’un des trois bélugas que les gens pouvaient adopter à la hauteur de leur moyen. Une trentaine de donateurs ont versé un don en ligne. Puis, les sous amassés grâce à une boîte destinée à la campagne et placée au Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) à Tadoussac ont permis d’amasser près de 50 % de la totalité du montant d’adoption, soit 2 306 $.

En plus des visiteurs du CIMM, les parrains et les marraines sont de tous azimuts : jeunes étudiants, biologistes de profession, fervents amateurs de la nature ou généreux donateurs qui ont posé un geste en l’honneur d’un être cher ou à titre de cadeau de Noël. Récemment, les étudiants du Collège Nouvelles Frontières à Gatineau ont complété l’adoption avec un don de 308$ amassé par la vente de bracelets. C’est à coup de quelques dollars que le béluga DL0030 a donc pu rejoindre la grande famille des adoptés.

Athéna, une déesse à la fois de la guerre et de la sagesse

Inspiré par la profonde cicatrice que cette femelle porte sur son flanc gauche ou par ce qu’évoque cette baleine blanche menacée de disparition, le nom «Athéna» a été proposé et entériné par plusieurs participants à l’adoption. L’équipe du GREMM, qui étudie les bélugas depuis 30 ans, a aussi été charmée par ce nom.

De la part de toute l’équipe du Projet Béluga Saint-Laurent, merci et bon succès aux deux autres bélugas DL1587 et DL0197 toujours à la recherche de parrains et de marraines!

Pour en savoir plus:

La campagne Adoptez un béluga

Actualité - 1/12/2015

Josiane Cabana

Josiane Cabana a été directrice du Centre d’appels du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins de 2011 à 2018. Entre les cas de mammifères marins morts ou en difficulté auxquels elle répond, elle aime prendre le temps de sensibiliser les riverains aux menaces qui pèsent sur ces animaux. Biologiste de formation, elle s’implique au sein du GREMM depuis plus de 15 ans, toujours avec la même passion!

Articles recommandés

Reconnaitre la culture des baleines pour mieux les protéger

Si on souhaite vraiment protéger les baleines, mais aussi d’autres espèces, les biologistes doivent comprendre la culture locale de chaque…

|Actualité 6/5/2021

24 heures de science: une foule d’activités sur l’océan

Construire un bateau, partir en voyage avec les baleines et tester ses connaissances dans un jeu-questionnaire sur les espèces fascinantes…

|Actualité 4/5/2021

«Les secrets des baleines»: poursuivre la plongée après avoir écouté la série

Elles aiment, elles vivent le deuil, elles jouent, elles partagent: les baleines vivent dans des sociétés complexes et partagent une…

|Actualité 22/4/2021