Si ce n’était pas de la neige qui couvre les rives et de la température en dessous de zéro, les résidents de Franquelin pourraient presque s’imaginer en plein été tellement il y a des baleines en ce moment! Rorquals bleus, rorquals communs et rorquals à bosse nageaient allègrement au large et ils pouvaient être aperçus depuis la rive.

Un passionné des mammifères marins ne tarit pas de qualificatifs :  « C’était un festival, voire un carnaval! » L’absence de glace à proximité de la rive favorise sans doute les observations. Mercredi matin, les mammifères marins ont causé tout un émoi. « C’était incroyable, tout près de la rive, explique une observatrice. Trois rorquals communs, un ou deux rorquals bleus, dont un que j’ai pu vraiment bien voir son pédoncule aux jumelles au moment de la plongée! Et un rorqual à bosse, qui semblait tout petit en comparaison aux géants qui défilaient en montrant leur dos infini! Le rorqual à bosse n’a pas montré sa caudale, mais l’arc de son dos et la visualisation de son pédoncule à la plongée étaient assez typiques! »

Normal de voir des baleines en hiver?

Les observations de rorquals à bosse sont peu fréquentes dans le Saint-Laurent durant l’hiver, puisque la plupart des individus migrent dans les Caraïbes. Comme la migration a principalement pour but la reproduction et la mise bas, il est donc fort probable que ce soit de jeunes individus qui restent l’hiver pour s’alimenter.

Les migrations des rorquals bleus et des rorquals communs sont quant à elles peu connues. Si certains individus semblent passer l’hiver dans le golfe du Saint-Laurent, d’autres voyageaient vers des latitudes plus chaudes, le long de la côte est des États-Unis, et même jusqu’aux Bermudes.

Des phoques en Gaspésie

Dans la baie de Gaspé, ce sont les phoques qui attirent les regards. Une résidente rapporte la présence de phoques dérivant sur de la glace en face de Cap-aux-Os. Une observatrice assidue a aussi observé des pinnipèdes : « Un phoque à capuchon et un peu plus d’une centaine de phoques du Groenland observés de la plage de Penouille en regardant vers Sandy Beach, tous sur les glaces. »

Les phoques à capuchon sont des visiteurs rares du Saint-Laurent! Ces mammifères marins sont imposants : le mâle dépasse parfois 3 mètres de longueur et peut peser plus de 880 livres. L’espèce vit dans l’Atlantique Nord et en Arctique. Au début du printemps, les phoques descendent le long des Maritimes sur la banquise afin de s’accoupler et de donner naissance à leurs petits. Ensuite, les adultes reprennent leur migration vers le nord, principalement autour du Groenland où ils passeront l’été.

Des nouvelles des baleines noires

La saison de reproduction des baleines noires de l’Atlantique Nord se poursuit. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont 14 naissances qui ont été enregistrées. Cela demeure toutefois bien loin du seuil de 20 veaux pour qu’une saison soit considérée productive et de 50 pour voir la population augmenter. Baleines en direct publie cette semaine un article sur le sujet. On vous invite à continuer votre lecture sur le sujet pour en apprendre plus!

 

Merci aux collaborateurs et collaboratrices!

Merci aux observateurs et observatrices qui partagent avec nous leur amour pour les mammifères marins! Vos rencontres avec les cétacés et les pinnipèdes sont toujours un plaisir à lire et à découvrir.

Ce sont vos yeux, sur l’eau ou depuis la berge, qui permettent à cette rubrique de voir le jour.

Laetitia Desbordes
Audrey Hébert
Diane Ostiguy
Sandrine Papias
Renaud Pintiaux
Pascal Pitre
Andréanne Sylvain
Marielle Vanasse

Et à tous les autres!

Merci aussi aux équipes qui partagent leurs observations :
Station de recherche des iles Mingan (MICS)
Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM)
Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM)
Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM)

Vous souhaitez vous aussi partager vos observations?

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 25/1/2024

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Le grand chelem des rorquals du Saint-Laurent

Imaginez avoir la chance de voir les quatre espèces de rorquals qui fréquentent le Saint-Laurent dans la même journée! Pour…

|Observations de la semaine 18/7/2024

La frénésie des baleines

Des plus petites aux plus grandes baleines, toutes sont actuellement réunies dans le Saint-Laurent! Les marsouins communs sont omniprésents, de…

|Observations de la semaine 11/7/2024

Siam de retour et un requin-pèlerin en Gaspésie

Siam, le rorqual à bosse doyen de l’estuaire, est de retour! Pendant que les baleines nagent un peu partout dans…

|Observations de la semaine 4/7/2024