Pendant le temps des fêtes et du Nouvel An, les glaces et la blancheur s’installaient tranquillement sur les eaux du Saint-Laurent. Les visites familiales, les glissades à l’extérieur et le ski ont occupé journées et soirées, ce qui n’a pas empêché quelques amoureux de la nature de s’aventurer sur les rives du fleuve pour observer les mammifères marins.

Des grands rorquals pour le Nouvel An

À Percé, c’est toute une surprise qui attendait une observatrice chevronnée lorsqu’elle a aperçu un groupe de 7 rorquals communs et rorquals à bosses au large dans la dernière semaine. Les rorquals communs migrent généralement vers des latitudes plus basses dans l’Atlantique Nord pendant l’hiver. Cependant, leurs patrons de migration sont mal connus. Quant aux rorquals à bosse, ils migrent vers les Caraïbes et parcourent 5 500 km pour rejoindre leur site de reproduction. Pendant toute la saison, ils vivent sur leurs réserves de gras sans se nourrir ou presque. L’un des avantages d’aller dans une région plus chaude est que les petits pourront se constituer une réserve de gras, soit un isolant, avant de venir dans des eaux plus froides! Les individus qui restent dans le golfe du Saint-Laurent en hiver pourraient quant à eux continuer de s’alimenter.

Du côté de Franquelin, un petit rorqual nageait à proximité de la rive un peu avant les fêtes, mais depuis, la glace c’est installé et les baleines ne peuvent donc plus venir aussi proche. Dans le coin de Tadoussac, quelques bélugas ont été observés à partir de la pointe de l’Ilet, tandis qu’au Cap-de-bon-Désir, aux Bergeronnes, des dos blancs de bélugas et quelques têtes de phoques du Groenland ont été observés.

Phoques du Groenland

Sur la rive nord du Saint-Laurent, la présence d’un pinnipède a étonné une amoureuse des mammifères marins le 9 janvier dernier : «j’ai fait une très belle observation aujourd’hui à Gallix et je suis supercontente! Tu sais, quand on est au bon endroit au bon moment… Je sortais d’un sentier qui mène au bord de mer de la ville et je scrutais l’horizon quand j’ai vu un mouvement à ma droite. À ma grande surprise, j’aperçois, à 20 pieds de moi, un magnifique phoque du Groenland qui se reposait sur la plage!» À Portneuf-sur-Mer, un autre phoque du Groenland a aussi été observé se sur la rive.

Partagez vos observations!

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 12/1/2023

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Le calme avant les grands froids

À l’horizon, sur les glaces et dans les flots, les semaines s’enchainent et ne se ressemblent pas. Peu de mammifères…

|Observations de la semaine 2/2/2023

Des grands rorquals en hiver

C’est un matin blanc de janvier et le vent glacial souffle au large sur le fleuve lorsqu’une riveraine assise bien au chaud…

|Observations de la semaine 26/1/2023

Bye, bye les baleines, bonjour les phoques!

Après avoir fait sensation il y a deux semaines avec une présence remarquée à Percé et quelques passages du côté…

|Observations de la semaine 19/1/2023