Le 25 novembre 2016 au cap de Bon-Désir: vent modéré du nord-est et quelques flocons qui commencent à tomber en matinée. Le grand calme. J’observe deux phoques gris et quelques bélugas, mais il n’y a pas de grands souffles à l’horizon. Je patiente pendant plus d’une heure. Avant de partir, je regarde une dernière fois aux jumelles vers le nord-est. Je vois alors une grande caudale dans les airs! Un rorqual à bosse qui plonge en se dirigeant vers moi! Je patiente et, 10 minutes plus tard, deux souffles apparaissent (un grand et un plus petit). Ce n’est pas un, mais bien deux rorquals à bosse qui passent près du rivage! Je prends quelques photos (voir ci-dessous). Un individu bien gros et, à ses côtés, un plus petit qui ne montre pas la caudale au moment de la plongée. Une dizaine de minutes plus tard, les voilà qui surgissent à nouveau des profondeurs, mais bien plus loin. Je prends une autre photo, de loin, nous montrant ces deux mammifères marins côte à côte poursuivant leur route à vive allure vers l’ouest.

Je ne pense pas que mes photos du jour permettront d’identifier l’un de ces deux individus (je ne vois pas la face « interne » de la caudale avec d’éventuelles marques distinctives), mais peut-être que ces deux baleines à bosse resteront quelques jours dans le secteur. À suivre!  Une belle surprise en cette fin du mois de novembre!

Le 28 novembre 2016: gros soleil et léger vent du nord-ouest. Je reste pendant trois heures au cap de Bon-Désir. Je repère une cinquantaine de bélugas. Des « gros » mâles. Parmi eux, j’observe un vieil habitué du secteur: le béluga nommé « Survivant ». Cet individu a été photographié pour la première fois en… 1980! Avec ses petites cicatrices rapprochées présentes sur son flanc droit, il est facilement reconnaissable (voir la photo prise ce matin!). Au moins trois petits rorquals sont toujours présents dans le secteur. Je repère également trois marsouins communs, quelques phoques gris et un phoque du Groenland.

Voici ci-dessous mes photos du 25 et 28 novembre.

À bientôt pour d’autres nouvelles de la Haute-Côte-Nord!

Carnet de terrain - 1/12/2016

Renaud Pintiaux

Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.



Articles recommandés

Que fait le GREMM en hiver? (2/2)

[Suite de l’article Que fait le GREMM en hiver? (½)] Chaque hiver, lorsque les baleines quittent l'estuaire, vous êtes nombreux…

|Carnet de terrain 25/4/2022

Les belles arrivées printannières

Chaque année, quand débute le mois d’avril en Haute-Côte-Nord, un émoi indescriptible commence à couler dans les veines des passionné(e)s,…

|Carnet de terrain 20/4/2022

Que fait le GREMM en hiver? (1/2 )

Lorsque l’automne arrive et que les baleines quittent l’estuaire du Saint-Laurent pour l’hiver, le GREMM range ses bateaux et ferme…

|Carnet de terrain 13/4/2022