Du 22 au 27 octobre, l’équipe de Baleines en direct couvrira la 22nd Biennial Conference on the Biology of Marine Mammals de la Society for Marine Mammalogy à Halifax. Conférences, présentations d’affiches, présentations vidéo, débats et ateliers permettront de soulever des débats et d’ouvrir de nouvelles perspectives de recherche. En tout, ce sont 1 600 participants et participantes de 100 pays différents qui seront réunis. Une belle biodiversité!

Cette année, le thème se traduit par «L’odyssée des mammifères marins» et le programme porte attention particulière au travail de conservation pour la survie à long terme des espèces.

Baleines en direct vous amène donc à Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour un long voyage autour de la planète et des recherches vibrantes en biologie marine. Tous les jours, vous pourrez connaitre les coups de cœur de l’équipe et vivre la conférence comme si vous y étiez.

D’ici là, voici la sélection de présentations à ne pas manquer, selon l’équipe du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins.

Les choix du GREMM

Exploring the underexplored, par Asha de Vos, lundi à 9h10

Asha de Vos est une biologiste marine originaire du Sri Lanka qui s’intéresse particulièrement aux rorquals bleus. Dans cette conférence, elle parlera de l’observation relativement récente de rorquals bleus en Asie du sud et des défis de cohabitation entre le trafic maritime et ce géant.

Fin whales on the decrease in the Gulf of St. Lawrence: A mark-recapture study from 1990 to 2016, par Anna Schleimer, mardi à 16h30

Des chercheurs ont testé un nouveau modèle statistique pour mieux comprendre la tangente d’une population régionale, celle des rorquals communs du golfe du Saint-Laurent. Et les résultats pointent vers une tendance négative de leur taux de survie et d’abondance.

Conservation Highlight Series – Life on the edge: Status and conservation concerns for the North Atlantic right whale, par Mark Baumgartner, Scott Kraus, Amy Knowlton, Peter Corkeron and Tonya Wimmer, mercredi à 12h40

Cette conversation à quatre voix survient à point avec l’évènement de mortalité sans précédent de baleines noires de l’Atlantique Nord vécu cet été. Quelles sont les prochaines actions de conservation à poser et surtout, quelles avenues de collaboration doivent être explorées?

Mapping global threats to marine mammals, par Isabel Cristina Avila, mercredi à 16h45

Projet ambitieux : créer une carte de toutes les menaces qui pèsent sur 121 espèces de mammifères marins à partir de 1 700 références à des menaces entre 1991 et 2016. Avec de telles données croisées, certaines menaces prennent un relief nouveau.

Fins & Faces : Using photo-identification data to engage girls in science, par Amy Whitt, jeudi à 15h30

Amener des filles de 12 à 18 ans à s’intéresser aux carrières en sciences aux États-Unis, c’est tout un défi. Durant un camp d’été, des chercheuses ont initié de jeunes filles à la photo-identification de baleines noires et de grands dauphins.

Multiple natural replicates provide evidence of signature contact calls in wild belugas (Delphinapterus leucas) in an Arctic estuary, par Valeria Vergara, jeudi à 15h30

Après avoir étudié les cris de contact chez les bélugas en captivité, la chercheuse Valeria Vergara a décelé des cris de contact chez des bélugas de la baie de Cunningham Inlet, dans le nord du Canada.

Freshwater cetaceans in the 21st century: Will they survive and if so, how?, par Randall Reeves, vendredi à 15h30

Lauréat du prix Norris Award Talk, Randall Reeves discutera de l’avenir hautement menacé des cétacés qui vivent exclusivement en eau douce. Les menaces sont d’origines humaines et la solution passera certainement par l’implication des communautés locales.

 

Suivez la conférence sur Twitter et Facebook avec ce mot-clic : #SMM2017

Actualité - 19/10/2017

Marie-Ève Muller

Marie-Ève Muller s’occupe des communications du GREMM depuis 2017 et est porte-parole du Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins (RQUMM). Comme rédactrice en chef de Baleines en direct, elle dévore les recherches et s’abreuve aux récits des scientifiques, des observateurs et observatrices. Issue du milieu de la littérature et du journalisme, Marie-Ève cherche à mettre en mots et en images la fragile réalité des cétacés.

Articles recommandés

Un peu de tranquillité pour les bélugas

Cet été encore, la baie Sainte-Marguerite sera fermée à la navigation du 21 juin au 21 septembre 2020. Depuis 2018,…

|Actualité 10/8/2020

Appel aux plaisanciers : contribuez à la recherche

Comme des milliers d’autres plaisanciers, vous profitez de la température clémente des jours d’été pour naviguer dans le parc marin…

|Actualité 6/8/2020

Concours bulles de science : À vos crayons pour la biodiversité!

Cette année encore, Sciences pour tous organise le concours de bandes dessinées Bulles de science dans le cadre de la…

|Actualité 2/8/2020