Des visages reconnus en Gaspésie

  • Irisept © GREMM
    09 / 07 / 2015 Par Marie-Sophie Giroux

    Une forme «d’iris» noir sur le lobe droit et un «sept» blanc dans le centre de la queue, des yeux de félin en plein centre de la queue et un «fantôme» sur le bout du lobe droit: voici les visages respectifs d’Irisept (Cocotte), Siam et Gaspar (appelé aussi Boom Boom River (BBR) quand elle est vue en Gaspésie). Le dessin unique qu’ils ont sous la face ventrale de leur queue est leur visage. Ces traits visibles au moment de la plongée inspirent bien souvent le nom des rorquals à bosse. L’équipe de la Station de recherche des îles Mingan (MICS) a nommé Whip (fouet en anglais) d’après la marque sur le lobe gauche de sa queue. Tous ces animaux se trouvent en Gaspésie cette semaine, à l’embouchure de la baie de Gaspé. L’excitation était à son comble le 7 juillet dans le bateau d’un excursionniste. «Lorsqu’on se déplace, on croit voir les mêmes individus, mais non, ce sont tous des individus différents!» s’exclamait une naturaliste. Les rorquals à bosse Bolt, Leprechaun et Tingley ont aussi été vus. Tingley, une très grosse femelle, était accompagnée d’un baleineau. Un autre rorqual à bosse a été aperçu par l’équipe du MICS près des îles de Mingan. Il s’agit de la première de la saison dans ce secteur!