Qu’est-ce qui pouvait bien impressionner les adultes et émerveiller les enfants, créant un attroupement sur la rive de Franquelin par un bon matin? Ce sont les souffles gigantesques d’un rorqual bleu au large!

 

« La baleine était loin, mais quand même assez proche pour qu’on puisse voir les grands souffles », explique un résident du secteur. Pas étonnant qu’on puisse les voir de si loin : ces immenses mammifères produisent des souffles impressionnants qui peuvent atteindre jusqu’à six mètres de hauteur. Ils ont généralement des séquences respiratoires qui comptent entre trois et quatre respirations. Leurs plongées durent quant à elles entre 10 et 15 minutes, pouvant même atteindre jusqu’à 30 minutes. Entre trois et quatres petits rorquals accompagnés de quelques marsouins communs et dauphins à flancs blancs ont aussi été observés nageant près de Franquelin au cours de la semaine.

Dans la baie de Gaspé, deux rorquals ont été repérés à Cap-aux-Os pendant deux jours de suite. S’il n’ont pas été identifiés, leurs grands souffles bien visibles les trahissaient tout de même! Il ne faudrait pas oublier non plus les quelques phoques communs se reposant sur leur roche, toujours fidèles au rendez-vous.

Une photo pour mon amie!

Un groupe de deux à trois bélugas nageait au niveau des traversiers dans le fjord du Saguenay par un beau jour de semaine. Pour les yeux attentifs, ils pouvaient être perçus depuis l’une ou l’autre des rives. Quelques jours plus tard, c’est sous les flocons de neige qu’une observatrice aguerrie repère d’autres baleines blanches dans la baie de Tadoussac : « Un groupe de deux à trois bélugas et un béluga solitaire lundi sous la neige au niveau de Pointe-Rouge! » À sa collègue de Québec toujours en quête de belles images, elle explique que, malheureusement : « La visibilité n’était pas super, alors on n’a pas pris de photos ».

Des habitués et des nouveaux venus

 Le groupe d’une centaine de dauphins observé depuis quelques semaines dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent ne semble pas prêt de quitter la région. Les nombreux individus ont encore été revus cette semaine! Parmi les visiteurs des derniers temps, il y a aussi le mystérieux rorqual à bosse arrivé tardivement cet automne qui semble même avoir été aperçu accompagné d’un autre rorqual à bosse. On compte aussi quelques petits rorquals, des phoques gris et des phoques communs. C’est cependant la présence d’un rorqual commun qui a le plus ébahi! Un photographe et naturaliste animalier décrit son observation « Tôt ce matin, je suis bien chanceux de repérer un rorqual commun filant vers le nord-est. Il plonge. Je l’attends. Un souffle 8 minutes plus tard, puis un autre presque simultanément dans le même secteur! Ce même rorqual commun poursuivant sa route vers le nord-est ».

Anecdote de 1976

Après avoir lu l’un de nos articles cet automne qui relatait la présence d’épaulards en Basse-Côte-Nord, un lecteur a souhaité partager une anecdote bien intéressante. « Pendant l’été de 1976, accompagné de mes amis[…], alors que nous étions assis sur les rochers de la presqu’île de Gros-Cacouna, avant la construction de son port en eau profonde, soudain est venu passer tout près de la rive un troupeau d’une vingtaine d’épaulards. Qu’est-ce qu’il nous a surpris! » Ils étaient remontés bien plus haut à l’intérieur du Saint-Laurent! Bien hâte de voir si on reverra un jour autant d’épaulards à cet endroit, la dernière observation dans l’estuaire datant de 2003!

Merci aux collaborateurs et collaboratrices!

Merci aux observateurs et observatrices qui partagent avec nous leur amour pour les mammifères marins! Vos rencontres avec les cétacés et les pinnipèdes sont toujours un plaisir à lire et à découvrir.

Ce sont vos yeux, sur l’eau ou depuis la berge, qui permettent à cette rubrique de voir le jour.

Raynald Asselin
Laetitia Desbordes
Élizabeth Melis
Diane Ostiguy
Renaud Pintiaux
Pascal Pitre
Alain Ross
Andréanne Sylvain
Marielle Vanasse

Et à tous les autres!

Merci aussi aux équipes qui partagent leurs observations :
Station de recherche des iles Mingan (MICS)
Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM)
Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM)
Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM)

Vous souhaitez vous aussi partager vos observations?

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 7/12/2023

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Un rorqual bleu aux Escoumins

Le plus gros des géants aurait fait un détour par les Escoumins! En effet, plusieurs riverains et riveraines auraient eu…

|Observations de la semaine 22/2/2024

Grands souffles au large et phoques sur la glace

Des grands rorquals continuent de souffler devant Franquelin et Godbout, donnant lieu à des observations hivernales toujours extraordinaires. Ailleurs dans…

|Observations de la semaine 15/2/2024

Des airs d’été en février

Encore cette semaine, les rorquals bleus circulent : l'un est repéré à Franquelin, d’autres à Godbout et une mention à…

|Observations de la semaine 8/2/2024