Il est fréquent d’observer, pendant l’été, des marsouins communs se déplacer en larges groupes pouvant compter plusieurs dizaines d’individus. À ce moment de l’année, ces petits cétacés se font plus rares, puisque la plupart d’entre eux commencent à plier bagage pour l’hiver en octobre. C’est pourquoi un immense attroupement de centaines de marsouins communs au large du cap Gaspé a suscité l’émerveillement d’une observatrice le 7 novembre dernier. Ce regroupement impressionnant a de surcroit été ponctué de quelques rorquals à bosse, de phoques gris et de phoques communs.

À Saint-Yvon, un phoque commun a attiré le regard d’une observatrice en effectuant un petit saut sur un rocher en se repositionnant. Non loin de là, à Havre-Aubert, quelques petits rorquals ont été vus effectuant des breachs à répétition. Le 9 novembre dernier, dans la région de Mingan, le navigateur Jacques Gélineau a eu la chance de croiser Helmet, une femelle rorqual à bosse bien connue dans cette région, ainsi que deux petits rorquals. Le lendemain de cette rencontre, des phoques gris ont égayé sa journée. Une dizaine de rorquals à bosse se trouvait au large entre Franquelin et la baie Saint-Nicolas le 9 novembre dernier, alors que quelques jours plus tôt, quelques individus s’étaient approchés très près de la rive de Franquelin. « Ils étaient si proches que les épinettes devaient recevoir des gouttelettes de souffles! », s’exclame un observateur. À proximité de Baie-Comeau, des petits rorquals, des rorquals à bosse et des rorquals communs ont été aperçus.

Au cap de Bon-Désir, le photographe Renaud Pintiaux a eu l’opportunité d’observer des rorquals à bosse et des rorquals communs aux souffles grandioses depuis la rive. Il a aussi pu admirer la vitesse d’un petit rorqual filant vers l’ouest. Dans la même région, une observatrice a eu la chance d’assister à un breach de rorqual à bosse. Aux dunes de Tadoussac, un ornithologue chevronné a lui aussi observé des petits rorquals et des rorquals à bosse, en plus d’un rorqual commun. Le 4 novembre dernier, un petit rorqual s’est aventuré à proximité de la pointe de l’Islet, à Tadoussac. Enfin, quelques dos blancs ont été vus pour la première fois depuis quelques semaines au large de Saint-Irénée, pour le plus grand plaisir d’une observatrice de la région. Finalement, deux phoques communs ont montré le bout de leur museau à Cacouna. Toute une semaine riche en observations pour un mois de novembre!

Observations de la semaine - 11/11/2021

Elisabeth Guillet Beaulieu

Elisabeth Guillet-Beaulieu a rejoint le GREMM en tant que rédactrice scientifique au début de l'automne 2021. Depuis toujours, elle est animée par un amour inépuisable de la biologie marine et des milieux aquatiques, amour qui se manifeste aujourd'hui dans la poursuite d'une carrière scientifique. Détentrice d'un baccalauréat en sciences biologiques, cette enthousiaste de l'environnement et de la conservation des milieux naturels a rejoint l'équipe de Baleines en direct dans l'espoir de partager sa passion contagieuse des mammifères marins tout en achevant sa maîtrise en environnement et développement durable.

Articles recommandés

Bouillonnements colorés au large

Vendredi matin, depuis le haut des dunes de Tadoussac, un ornithologue passionné aperçoit des éclaboussures au milieu du fleuve. Intrigué,…

|Observations de la semaine 25/11/2021

Le chant des loups marins

«Côté baleines, c'est tranquille cette semaine, nous confie une habitante de Percé, mais les phoques gris sont bien présents. La…

|Observations de la semaine 16/11/2021

Le calme sur les flots

Alors que le mercure tombe, que la météo se corse et que les bateaux se font entreposer pour l’hiver, les…

|Observations de la semaine 4/11/2021