Projet

Le béluga de l’estuaire du Saint-Laurent (ESL) est inscrit à la liste des espèces en voie de disparition depuis 2014 par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Leurs habitats sont fortement impactés par les activités anthropiques environnantes. Par conséquent, l’exposition chronique aux contaminants anthropiques a été suggérée comme un facteur affectant la santé du béluga de l’ESL. Comprendre les sources de ces contaminants est la première étape pour développer des approches rationnelles visant à réduire la contamination et à protéger la faune sauvage dans l’habitat du LES. Cependant, les sources de nombreux contaminants organiques émergents dans le LES ne sont pas connues. Les objectifs de ce projet sont d’étudier les sources ponctuelles et non ponctuelles de contaminants émergents dans la région de l’ELS. Il s’agit d’un projet de collaboration avec Environnement et Changement climatique Canada, l’Université de Toronto, l’Université York, l’Université Simon Fraser et l’Université de la Colombie-Britannique.

Informations

Financement de doctorat pour quatre ans

Exigences

+ Répondre aux exigences de base pour l’admission au doctorat programme d’océanographie à l’UQAR;
+ Maitrise ou master en océanographie, chimie, écotoxicologie ou dans une discipline connexe;
+ Des connaissances en océanographie, en chimie analytique et en chimie environnementale sont un atout;
+ La connaissance des échantillonneurs passifs eau/air, des échantillonneurs de dépôts atmosphériques et des échantillonneurs d’air à grand volume est un atout;
+ Excellentes compétences en communication en anglais;
+ La connaissance du français est un atout;
+ Permis de conduire valide;
+ Être disposé à effectuer des travaux d’échantillonnage sur le terrain.

Pour postuler, envoyez votre CV et votre relevé de notes de BSc/MSc .:

Zhe Lu
Institut des Sciences de la Mer de Rimouski
Université du Québec à Rimouski
Téléphone: 418-723-1986, ext. 1174
Courriel: [email protected]

Actualité - 6/8/2019

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

De bonnes nouvelles pour les bélugas du Saint-Laurent

La journée internationale de la baleine est l’occasion idéale pour mettre de l’avant de grandes annonces pour les bélugas! Grâce…

|Actualité 19/2/2024

Travailler avec les baleines : un rêve devenu réalité pour Jade-Audrey

À l’âge de 11 ans, elle voulait déjà travailler auprès des cétacés. Des années plus tard, son rêve de petite…

|Actualité 8/2/2024

Élizabeth : femme de sciences et de bélugas

Élizabeth, assistante de recherche pour le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) depuis mai 2022, photographie…

|Actualité 8/2/2024