Un texte d’Audrey Tawel-Thibert

Certaines espèces de baleines sont réputées pour leur curiosité manifeste. C’est le cas des rorquals à bosse qui vont parfois mener leur petite investigation près des bateaux de croisière ou des baleines grises qui se laissent caresser par les touristes à Baja, Mexique. Certains cétacés pratiquent aussi le « spyhopping » (positionnement vertical sous l’eau et tête au-dessus de la surface), qui servirait essentiellement à jeter un coup d’œil aux environs. Ce comportement inquisiteur est fréquent chez les dauphins, les bélugas, les globicéphales, les épaulards, les rorquals à bosse et les baleines grises.

Les baleines sont des animaux sauvages, imprévisibles, et parfois victimes de leur curiosité. Ainsi, les baleines grises ont tendance à s’approcher des bateaux d’excursion au péril de leur vie (en raison des risques de collision), et les bélugas du Saint-Laurent s’intéressent aux kayaks ou aux bateaux passant à proximité, au point d’en délaisser leurs activités essentielles. C’est pourquoi, dans le parc marin, nous avons appris à les aimer… à bonne distance !

Actualité - 4/8/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

15 baleineaux porteurs d’espoir pour les baleines noires

De novembre à avril, les baleines noires de l’Atlantique Nord donnent naissance à leurs baleineaux dans les eaux chaudes de…

|Actualité 30/3/2022

Les mesures de protection des baleines noires reconduites en 2022

Le jeudi 10 mars, Pêches et Océans Canada a annoncé les mesures de protection qui seront mises en place cette…

|Actualité 28/3/2022

Un bouchon oral pour éviter aux rorquals de s’étouffer avec l’eau de mer

La famille des rorquals inclut les plus grands animaux de la planète. Afin de satisfaire leurs besoins énergétiques gargantuesques en…

|Actualité 24/2/2022