Un texte d’Audrey Tawel-Thibert

Certaines espèces de baleines sont réputées pour leur curiosité manifeste. C’est le cas des rorquals à bosse qui vont parfois mener leur petite investigation près des bateaux de croisière ou des baleines grises qui se laissent caresser par les touristes à Baja, Mexique. Certains cétacés pratiquent aussi le « spyhopping » (positionnement vertical sous l’eau et tête au-dessus de la surface), qui servirait essentiellement à jeter un coup d’œil aux environs. Ce comportement inquisiteur est fréquent chez les dauphins, les bélugas, les globicéphales, les épaulards, les rorquals à bosse et les baleines grises.

Les baleines sont des animaux sauvages, imprévisibles, et parfois victimes de leur curiosité. Ainsi, les baleines grises ont tendance à s’approcher des bateaux d’excursion au péril de leur vie (en raison des risques de collision), et les bélugas du Saint-Laurent s’intéressent aux kayaks ou aux bateaux passant à proximité, au point d’en délaisser leurs activités essentielles. C’est pourquoi, dans le parc marin, nous avons appris à les aimer… à bonne distance !

Actualité - 4/8/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Naissances porteuses d’espoir chez les baleines noires de l’Atlantique Nord

La saison de reproduction bat son plein chez les baleines noires de l'Atlantique Nord. Au 22 janvier 2021, 14 veaux…

|Actualité 20/1/2021

Des fossiles de baleines révèlent leurs secrets

Un fossile datant de l’époque de l’Oligocène a été étudié en Caroline du Sud en 2020 par une équipe de…

|Actualité 7/1/2021

5 initiatives prometteuses pour éviter les collisions avec les baleines

Imaginez que votre salle à manger, votre chambre à coucher et la garderie de votre enfant soient en permanence traversées…

|Actualité 5/1/2021