Apprendre à nager, à chasser, à bouger avec agilité. Imiter ce que fait sa mère et les autres adultes autour de lui. D’ici quelques semaines, plusieurs baleineaux des différentes espèces présentes dans le Saint-Laurent seront sevrés. Mais pour le moment, ils ont encore beaucoup à apprendre avant d’être autonome.

Aux côtés de sa mère, le baleineau de Gaspar a l’air tout petit. Sa peau légèrement plus pâle contraste contre celle bien noire de sa mère. Les deux rorquals à bosse nagent côte à côte. Lorsque Gaspar plonge, elle lève la queue. Son petit, lui, ne la lève pas à chaque fois. Ses mouvements paraissent maladroits aux yeux de l’assistante de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) qui croque leur portrait avec émotion.

Le lendemain, elle verra le baleineau tenter d’imiter sa mère qui s’élance hors de l’eau. Les observateurs et observatrices du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent ont la chance d’assister aux séances d’apprentissage de cette paire mère-veau, des apprentissages essentiels à la survie du petit.

Des paires mère-veau rorquals à bosse sont observées un peu partout le long du Saint-Laurent cette semaine: Minganie, Port-Cartier, Gaspésie, Haute-Côte-Nord. Chez les rorquals à bosse, le baleineau est exclusivement allaité durant environ six mois, puis il restera avec sa mère encore un autre six mois à alterner allaitement et alimentation indépendante. Lors de son deuxième été de vie, le baleineau revient habituellement dans la même aire d’alimentation que celle où sa mère l’avait amené.

Un collaborateur, Renaud Pintiaux, nous appelle après sa journée d’observation le 20 juillet au large de Tadoussac. «J’ai vu la femelle rorqual commun Zipper toute la journée, mais sans son veau. Est-ce normal?» Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM, se veut rassurant. «Le sevrage des baleineaux rorquals communs s’effectue durant l’été, après les six à sept mois d’allaitement. Les séparations deviennent de plus en plus fréquentes et durent de plus en plus longtemps tandis que l’été avance, jusqu’à ce que le baleineau soit autonome», explique-t-il. Deux autres paires mère-veau rorquals communs sont observées du côté de Sept-Îles.

Entre Godbout et Pointe-des-Monts, un pêcheur sorti en mer observe plusieurs marsouins, dont une paire mère-veau. Durant de 8 à 12 mois, la mère marsouin commun allaitera son petit. La femelle marsouin commun est parmi les rares cétacés qui peuvent donner naissance tous les ans, ceci impliquant qu’elle est à la fois gestante et lactante pendant la plus grande partie de sa vie adulte… un énorme investissement physiologique pour elle!

Pour le reste des observations, fouillez la carte pour connaitre les espèces observées.

Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation.  Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. 

Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche. 

Légende pour les icônes de baleine

Bleu pâle: rorqual bleu
Gris pâle: petit rorqual
Gris foncé: rorqual commun
Noir : baleine noire
Turquoise : rorqual à bosse
Jaune: espèce inconnue

Légende pour les icônes de dauphin

Blanc: béluga
Bleu marin: dauphin à flancs blancs
Brun: marsouin commun
Gris pâle: narval

Jaune: globicéphale noir
Noir: épaulard
Turquoise: dauphin à nez blanc
Vert kaki: cachalot

Légende pour les icônes de phoque

Gris foncé: phoque gris
Brun: phoque du Groenland
Turquoise: phoque commun

Observations de la semaine - 25/7/2019

Marie-Ève Muller

Marie-Ève Muller s’occupe des communications du GREMM depuis 2017. Comme rédactrice en chef de Baleines en direct, elle dévore les recherches et s’abreuve aux récits des scientifiques, des observateurs et observatrices. Issue du milieu de la littérature et du journalisme, Marie-Ève cherche à mettre en mots et en images la fragile réalité des cétacés.

Articles recommandés

Se plier aux caprices du fleuve glacé

Loin au large à l’est de Pointe-Paradis, cinq formes noires imposantes font ponctuellement surface pendant parfois une dizaine de secondes :…

|Observations de la semaine 22/1/2020

La glace, amie et ennemie des mammifères marins

«La glace commence à se former»: voilà un constat partagé un peu partout le long du Saint-Laurent. Son étendue varie…

|Observations de la semaine 15/1/2020

Étonnamment beaucoup de baleines en ce début 2020

Des rorquals bleus, communs, à bosse. Des petits rorquals. Des bélugas. Même des marsouins communs! Sans compter les milliers de…

|Observations de la semaine 8/1/2020