DES BÉLUGAS ET DES MOUTONS!

Semaine difficile pour le travail en mer. Nous avons toutefois complété trois recensements, plus de 20 heures en mer dont 11 passées avec les bélugas: plusieurs belles rencontres et quelques frustrations. Voici quelques extraits!

Mardi 28 juillet 2015: On entend déjà le tonnerre, les vagues sont hautes et les prévisions météo annoncent encore plus d’orages. C’est un vrai défi de trouver et de suivre les bélugas dans ces conditions. C’est pourtant la réalité du travail de terrain; on recherche toutes les opportunités pour être en mer avec les bélugas… la saison avance! Après un premier contact en aval de l’île Rouge à se faire «brasser», on trouve un secteur plus calme au sud de l’île: un troupeau d’adultes et de jeunes s’y trouve. C’est une femelle accompagnée d’un nouveau-né qui attirera notre attention pour entreprendre ce nouveau contact. Une attention particulière est portée aux associations mère-jeune. Avant de conclure que le nouveau-né est bien accompagné de sa mère, nous devons poursuivre l’observation encore quelque temps. Il arrive, en effet, qu’une mère laisse son petit quelques instants et que celui-ci soit accompagné par un autre adulte et même parfois par un jeune béluga. Les conditions météo ne nous permettront toutefois pas de compléter cette observation. La brume se referme sur le bateau. On repart un peu frustrés, mais avec des images d’une paire mère-jeune… à confirmer.


Cliquez sur la carte pour naviguez avec le Bleuvet et découvrez les meilleurs moments de la semaine!

Quelques-uns des bélugas identifiés cette semaine:

Céline – adoptée en 1997 par Leslie B. Durst,

Blanche – adoptée en 2014 par la municipalité de Tadoussac,

DL0030 – en adoption par les participants de l’adoption collective,

Aquabelle – adoptée en 2014 par l’Aquarium du Québec

Miss Frontenac – adoptée en 2008 par Fairmont Le Château Frontenac,

Dimitri,

DL0393,

DL1793,

DL0595.

Le Bleuvet est le bateau de recherche du GREMM et de l’Institut national d’écotoxicologie du Saint-Laurent dédié au programme de recherche sur les bélugas du Saint-Laurent. Son équipe dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM est composée de Michel Moisan, Tim Perrero et Simon Moisan.

© GREMM

Carnet de terrain - 3/8/2015

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Avec l’équipe mobile… au chevet d’une carcasse de béluga

Par Marie-Maude Rondeau Cet été, je suis intervenante pour le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins (RQUMM). Je fais…

|Carnet de terrain 15/9/2021

Avec les bélugas… pour une première saison de terrain sur la Grande-Île

Par Jaclyn Aubin Cet été, j’ai eu l’immense plaisir de passer deux semaines sur la Grande-Île de Kamouraska en compagnie…

|Carnet de terrain 8/9/2021

Écrire un article de vulgarisation scientifique en 10 étapes faciles

Moi, dans la vie, j’écris de la poésie. Les histoires de baleines, c’est assez nouveau dans mon parcours. Quand j’ai…

|Carnet de terrain 1/9/2021