Céline

- Leslie B. Durst
  • No d'identification : DL0079
  • Sexe : Femelle
  • Naissance : Vers 1973
  • Connue depuis : 1987
  • Adoptée depuis : 1997
0079_D_BLV020618_0009_0
0079_D_BLV130906_1070_0
0079_G_BLV011016_0060_0
0079_G_BLV130906_1048_0
0079_G_BR89-004-18-1

Portrait

Les marques distinctives de Céline sont nombreuses, mais la principale est la profonde cicatrice sur le flanc gauche en arrière de la crête qui s’étend jusque sur le flanc droit et qui est entourée d’une tâche grise large et diffuse.

Notre première rencontre avec Céline remonte à 1987, elle était légèrement grise, donc âgée d’au moins 12 à 16 ans.

Céline est une femelle. Son sexe fut confirmé par une biopsie, l’analyse génétique d’un minuscule morceau de peau prélevé sur son dos. Elle fait partie de la communauté de femelles du fjord du Saguenay.

Anecdote

Le 18 juin 2002, l’équipe pose une balise radio VHF sur son flanc droit. Céline se déplace de l’embouchure du Saguenay vers le phare du haut-fond Prince, contourne l’île Rouge, se dirige vers l’île Verte et, finalement, prend la direction du cap de la Tête-au-Chien dans Charlevoix. Généralement, elle fait des plongées peu profondes (moins de 20 m) sauf au cap de la Tête-au-Chien où elle se rend jusqu’à 40 m. Le suivi s’est terminé tard en soirée… pour reprendre le lendemain matin. En effet, la balise s’est détachée lors de la matinée, à l’embouchure du Saguenay, soit le même secteur où elle avait été posée 21 h plus tôt. Céline se trouve presque au même endroit… à seulement 100 m de là.

Historique des observations de Céline

Dernières nouvelles

  • 10 AOÛT 2017

    Journée de rêve pour nous sur la tour de la baie Sainte-Marguerite. Le ciel bleu est tacheté de quelques nuages épars. Nous observons un troupeau d’une vingtaine de bélugas adultes et jeunes, et même un à trois veaux. Le nombre de veaux est difficile à confirmer, parce que les animaux bougent vigoureusement. Un moment, tous les animaux sont collés les uns contre les autres et l’instant suivant, ils sont très dispersés. Des queues et des nageoires pectorales traversent la surface et claquent l’eau.

    Le contact avec le troupeau nous permet de reconnaitre des vedettes du catalogue de photo-identification des bélugas du Saint-Laurent : Athéna, Miss Frontenac, Céline, Pure Laine et Blanchon étaient réunies ce jour-là.

    Mise à jour : 22 mars 2018

Le parrain