Un texte d’Audrey Tawel-Thibert

Juillet est synonyme de la période de mise bas chez les bélugas ; plus précisément, c’est entre juin et septembre que de nouvelles vies peuvent être ajoutées au compteur pour la population fragile du Saint-Laurent. L’accouplement a lieu entre avril et juin, et la gestation dure jusqu’à 15 mois.

Aux trois ans environ, la femelle donne naissance à un seul veau. Les nouveau-nés sont aisément reconnaissables à leur couleur café au lait, leur peau flétrie et leur queue plutôt « flasque ». Ils évoluent vers le bleu-gris à l’âge d’un an (on les appelle alors des « bleuvets »), et adoptent définitivement le gris à l’âge d’environ deux ans. Ils ne seront d’un blanc étincelant que lorsqu’ils atteindront entre douze et seize ans, à l’aube de la maturité sexuelle.

La mise bas ainsi que les soins prodigués aux jeunes se déroulent dans l’habitat essentiel du béluga du Saint-Laurent, soit entre l’estuaire et la baie Sainte-Marguerite, en passant par la rivière Saguenay. Soyez attentifs lors de vos observations !

Actualité - 28/7/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Cinq excellentes raisons de célébrer les baleines

Le 19 février, c’est la journée internationale des baleines. Voici 5 raisons d’aimer les baleines! 1. Les baleines ont un…

|Actualité 20/2/2020

Marie-Hélène D’Arcy: le regard le plus aiguisé du GREMM

Afin de souligner la Journée internationale des femmes et des filles en science, l’équipe de Baleines en direct a voulu…

|Actualité 11/2/2020

GNL Québec promet de créer un fonds pour contrer la pollution sonore sous-marine

Par voie de communiqué, GNL Québec s’est engagé à mettre en place un fonds de 5 millions de dollars pour…

|Actualité 11/2/2020