Semaine du Saint-Laurent: le rorqual à bosse

  • © GREMM
    10 / 06 / 2017 Par Marie-Ève Muller -

    Dans le cadre de la semaine du Saint-Laurent, Baleines en direct vous offre un portrait d’espèce personnel à chaque auteur. Un souvenir, des photos, une citation, un récit. Chaque rencontre avec les baleines marque. Aujourd’hui, Marie-Ève Muller partage les plus belles vidéos des rorquals à bosse.

    La baleine de l’espoir

    Des rives ou de la mer, la vue d’un rorqual à bosse suscite l’excitation. Cette baleine au comportement exubérant saute, se cambre, éclabousse, se roule… Elle éblouit les oreilles lorsqu’on écoute son chant. Dans le Saint-Laurent, les rorquals à bosse viennent se nourrir, parfois seuls, parfois en compagnie d’un nouveau-né. Que ce soit Irisept, Whip, Tic Tac Toe, Aramis, Siam, le Souffleur, Pi-Rat, Blizzard, Aramis, le veau de Fleuret, Gaspar ou encore un tout nouveau visiteur, les rorquals à bosse sont accueillis par les humains comme une bouffée d’espoir.

    C’est que le troupeau de rorquals à bosse qui fréquente le Saint-Laurent appartient à la population de l’ouest de l’Atlantique Nord. D’abord désignée «menacée» en 1982, puis «préoccupante» en 1985 par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), la population de l’ouest de l’Atlantique Nord a depuis 2003 le statut «non en péril».

    Pour célébrer les rorquals à bosse dans le Saint-Laurent, voici une sélection de nos vidéos préférées.

    Le rorqual à bosse dans le Saint-Laurent © Jean Lemire

    Siam donne des coups de nageoires pectorales © GREMM

    Quelques sauts (breachs) © GREMM