Conferon Connie

- Conferon Incorporated
  • No d'identification : DL0144
  • Sexe : Femelle
  • Naissance : Vers 1993
  • Connu depuis : 1990
  • Adoptée depuis : 2000
0144_D_BL91-106-33-1
0144_D_BLV031009_1066_0
0144_D_BLV070821_1173_0
0144_G_BL95-068-36-1
0144_G_BLV031009_1088_0
0144_G_BLV070821_1190_0

Portrait

Les deux petites cicatrices rapprochées juste devant sa crête dorsale sont la signature de Conferon Connie. Dans sa crête se trouvent également deux petites encoches dont l’une d’elles est apparue plus tard, entre 1999 et 2003.

Nous avons rencontré pour la première fois Conferon Connie en 1990. À l’époque, elle était grise. Lors de notre dernière rencontre en 2007, elle était légèrement grise. Le changement de couleur chez les bélugas, soit le passage du gris au blanc, survient entre l’âge de 12 à 16 ans. Conferon Connie serait né vers 1993.

Le sexe de Conferon Connie est confirmé par l’analyse génétique d’une biopsie prélevée sur son dos; il s’agit d’une femelle. Elle fait partie de la communauté de femelles de la rive sud du Saint-Laurent.

Clin d’œil

L’été, les femelles forment de grandes communautés dans lesquelles elles s’occupent des nouveau-nés et des jeunes. Ces communautés sont attachées à des territoires traditionnels et il y a peu d’échanges entre elles. Le secteur de la rive sud a, jusqu’ici, été peu exposé au bruit de la navigation. Les îles situées au centre de l’estuaire, comme l’île Blanche, créent un écran au son pour l’habitat des femelles accompagnées de jeunes situé le long de la rive sud.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Conferon Connie

Dernières nouvelles

  • 21 AOÛT 2007

    Nous observons Conferon Connie dans un troupeau d’une quarantaine de bélugas le 21 août 2007. Elle se trouve près de l’île Blanche, une île très fréquentée par les oiseaux, notamment par une importante colonie d’eiders à duvet. Cette île se situe au large de la ville de Cacouna. Au sein du troupeau, on remarque des individus entièrement blancs, d’autres légèrement gris, certains gris foncés et finalement, des petits «café au lait». Il s’agit donc d’adultes, d’adolescents, de jeunes et d’au moins un nouveau-né. L’ensemble du troupeau est peu actif. Ils sont séparés en petits groupes, de deux à trois individus, certains en billotage et d’autres nageant seule comme le fait Conferon Connie. Notre équipe présente sur l’eau est enthousiaste de revoir cette femelle béluga après quatre ans d’absence! Elle a changé depuis: elle est plus rondelette et la couleur de sa robe a pâli, passant de grise à légèrement grise. Vers la fin de l’observation, une femelle bien connue de notre équipe, Miss Frontenac, vient nager en dessous du bateau de recherche avec deux jeunes animaux de couleur gris

Le parrain