Les navigateurs le savent, l’automne, les tempêtes produisent souvent des vents forts, provenant de l’est ou du nord-est. Si certains observateurs ont dû rester les pieds sur terre pour échapper aux mauvaises conditions, d’autres ont pu profiter de quelques journées d’accalmie pour aller à la rencontre des mammifères marins.

Dans la baie de Gaspé, un capitaine naturaliste rapporte plusieurs observations : « cette semaine on a vu quelques rorquals à bosse, des petits rorquals et des marsouins. Un matin, alors que j’étais seul sur la berge à préparer ma journée, j’ai eu la chance d’apercevoir un rorqual à bosse faire du lobtailing à plusieurs reprises. »

Le lobtailing, est un comportement que les baleines ont lorsqu’elles frappent l’eau à plusieurs reprises avec leur nageoire caudale. Les origines de ce comportement ne sont pas bien comprises, mais il pourrait avoir comme objectif de communiquer avec d’autres individus ou encore faire fuir des prédateurs. Des phoques communs et gris ont aussi été observés dans le secteur.

De l’autre côté du golfe, sur la rive nord des dauphins à flancs blancs, des petits rorquals et des marsouins communs ont été aperçus par des observateurs réguliers à plusieurs endroits entre Mingan et Les Escoumins. Deux rorquals à bosse sont venus souffler à proximité de la côte à Franquelin, au grand plaisir des observateurs postés sur la berge.

Où sont les rorquals bleus?

Dans l’estuaire, c’est l’inquiétude qui teinte les écrits du cétologue amateur René Roy, un observateur de longue date. « Depuis 20 ans, le mois de septembre est la meilleure période pour observer de grands rorquals dans l’estuaire, particulièrement les rorquals bleus, raconte-t-il. Cette saison je n’y ai observé aucun grand rorqual durant ce mois tout comme l’an dernier dans le secteur Matane-Grosses-Roches où les rorquals bleus avaient toujours été présents en nombre pour s’alimenter au cours des 20 années précédentes. Que se passe-t-il dans l’estuaire maritime?» L’année 2021 avait aussi soulevé des questions à ce sujet.

Une saison haute en couleur

L’automne, c’est aussi la saison des couleurs, lorsque les arbres se parent de rouge, d’orange ou de jaune. Sur les flots, c’est plutôt des dos blancs qui ornent les couleurs du Saint-Laurent.

À Sainte-Irénée, un groupe de 6 bélugas est aperçu le dimanche 25 septembre par une riveraine. Serait-ce les mêmes individus qui ont été repérés quelques jours plus tard, devant Cap-à-l’Aigle à La Malbaie?

À Tadoussac, devant le Centre d’interprétation des mammifères marins, des bélugas circulent de temps en temps, au gré des marées. Petits rorquals et marsouins communs sont aussi observés, sans compter les rorquals à bosse qui font parfois une incursion, le temps de surprendre les observateurs. Au large, entre Tadoussac et Les Escoumins, la présence de rorquals à bosse, de petit rorqual, de marsouins communs, des phoques communs sont remarqués.

La question revient souvent : est-ce que l’automne est une bonne saison pour l’observation des mammifères marins? Malgré les aléas de la météo, les belles journées ensoleillées sont aussi au rendez-vous, comme les mammifères marins. C’est l’occasion d’observer plusieurs espèces qui sont toujours présentes dans les eaux salées du fleuve, tout en profitant des couleurs qui ornent les berges. C’est aussi le temps de la migration des oiseaux marins et les observateurs aguerris ont la chance d’apercevoir petit pingouin, macareux moine ou encore eider à duvet en même temps que leurs mammifères marins préférés. Que demander de plus?

Carte des observations de la semaine

Ces données ont été rapportées par notre réseau d’observatrices et observateurs. Elles donnent une idée de la présence des baleines et ne représentent pas du tout la répartition réelle des baleines dans le Saint-Laurent. À utiliser pour le plaisir!

Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation. Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. La carte fonctionne bien sur Chrome et Firefox, mais pas aussi bien sur Safari.

Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche.

Vous souhaitez partager vos observations et contribuer à la science citoyenne ? Utilisez l’outil de saisie d’observation de mammifères marins.

Observations de la semaine - 30/9/2022

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Phoques, rorquals et bélugas dans l’hiver

Cette semaine, les amoureux de l’hiver ont pu profiter des courtes journées ensoleillées pour aller admirer phoques, bélugas, petits rorquals…

|Observations de la semaine 8/12/2022

De grandes bouchées dans la baie

La journée est calme, le vent souffle tranquillement, dans la baie, quelques taches sombres s’agitent au loin. Il y a…

|Observations de la semaine 1/12/2022

Pas un, pas deux, mais six rorquals à bosse!

Cette semaine, quelques rorquals à bosse sont toujours présents dans le Saint-Laurent et un rorqual commun surprend des riverains. Malgré…

|Observations de la semaine 25/11/2022